igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Abidjan: le concert du rappeur Kaaris vire à l’émeute

International

iGFM- La prestation du rappeur franco-ivoirien Kaaris au Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua) à Abidjan, dans la nuit du samedi à dimanche, a dégénéré en violences après un mouvement de foule, faisant quelques blessés légers.

A la quatrième chanson du rappeur habillé d’un maillot orange (identique à celui de l’équipe national de football de Côte d’Ivoire), une foule surexcitée a fait céder la barrière de sécurité en face du podium, provoquant une réaction brutale des forces de l’ordre qui les ont dispersés à coup de matraques.

Débordés, les policiers ont fait de usage de gaz lacrymogène pour contenir un groupe de jeunes surchauffés, mettant ainsi fin au passage du rappeur qui avait attiré près de 10 000 personnes.

«Les policiers sont à l’origine de ce débordement», a accusé un festivalier, torse nu, venu voir son « idole » Kaaris. Il a également déploré quelques blessés.

Revenu près d’une heure après l’incident, le chanteur a exprimé sa colère à la foule et appelé au calme.

Le Femua s’achève dimanche à Gagnoa. Cette édition du festival, créé en 2008 par le groupe star de la musique ivoirienne, a accueilli 16 artistes dont le musicien nigérian Femi Kuti (fils de Fela Kuti), Oumou Sangaré (Mali), Roga Roga et Extra Musica (Congo Brazzaville).

Avec Jeune Afrique et Afp

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur International

Aller vers HAUT