igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Affaire Adidas-FSBB-Me Ndiaye : « ce qu’il voulait n’était pas possible »

Sport/Vidéo

iGFM-(Dakar) Me Babacar Ndiaye, le président de la Fédération sénégalaise de basket-ball, est revenu sur l’affaire entre Abdourahmane Ndiaye « Adidas » et l’instance qu’il dirige. Ce, après une polémique née suite au limogeage de l’ancien sélectionneur national des Lions à un mois de la Coupe du monde. . 

« Nous ne lui devons aucun franc. Donc, il n’y a pas d’arriérés de salaire. Il a avait des indemnités pour les tournois mais puisque celui de novembre n’a pas eu lieu, on ne pouvait pas le payer. Il a seulement été payé en février puisqu’il y avait un tournoi à Abidjan et que celui de novembre a été annulé par la FIBA. Donc, il ne peut pas parler d’arriérés de salaire », a-t-il soutenu, jeudi, lors d’une conférence de presse.

« Pour le contrat, je pense qu’il n’y a pas de réserve. Ce n’est pas nouveau. On ne peut pas se permettre qu’un entraîneur puisse critiquer la Fédération ou l’Etat du Sénégal. Donc, je suis surpris de voir « Adidas » dire qu’il ne va pas accepter cette clause. C’est le même contrat qui a été remis à Cheikh Sarr (entraîneur des Lionnes). Il avait un contrat de 2 ans et 3 mois, donc j’avais la volonté de travailler avec lui . Adidas voulait quelque chose d’impossible et je l’ai informé avant de changer d’entraîneur ».

Mamadou Salif GUEYE

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Sport

Aller vers HAUT