igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Affaire Petro-Tim : l’Etat cherche la taupe

Actualité

iGFM – (Dakar) – Après l’ouverture d’une information judiciaire sur l’affaire Petro-Tim, le Palais est en train de chercher la taupe. Selon le journal l’observateur,  un journaliste est dans le viseur de la justice pour diffusion du rapport de l’IGE. Une autre personne est aussi la cible du Palais. Il s’agit de Nafi Ngom Keita. En poste au moment du déclenchement de l’enquête en 2012, l’ex-patronne des IGE sera certainement l’une des premières a défiler devant les enquêteurs pour répondre certainement à cette triade qui fera bien l’économie de  cette affaire.

IGFM

 

2 Comments

  1. Ils cherchent à étouffer leurs détournements, leurs magouilles contre la peuple sénégalais. Mais inchallah!!! La vérité finira toujours par sortir

  2. Quiconque aurait mis ce rapport de l’IGE dans le domaine public devrait avoir droit a tous les honneurs de la Republique. C’est un acte patriotique et hautement citoyen. Dans des pays normaux, on encourage cette pratique qui fait qu’on protege les whistleblowers. Le citoyen senegalais devrait etre le premier protecteur de la chose publique Ce don’t il s’agit ici est « why this shit happened, why, why? ». Period! Ce qui nous interesse ici, c’est la question centrale, la desinvolture, le manque de rigueur de Macky Sall pour aller a l’encontre du rapport de l’IGE. Ce rapport qu’il a lui meme commande et signe le decret d’approbation dont il s’est servi pour enrichir son clan. En 2019, le veritable probleme de l’Afrique ne vient pas du dehors, mais il est le fait de ses fils formes dans les meilleures ecoles du monde et qui participent a cette politique d’accaparement pire que celles des « forces etrangeres « . Il faut mettre la mettre la pression sur Macky Sall et s’assurer que toutes les consciences libres du pays et de la diaspora fassent de ce crime economique une affaire personnelle. Le Senegal a en marre de cette classe de politiciens a qui l’Etat a tout donne et qui ne se genent nullement a picorer le grain du paysan. Il faut le faire au nom de tous ces jeunes senegalais quelque part dans les entrailles de l’Atlantique sur le chemin qui menent a Barca ou Barsak. Il faut le faire a l’endroit de toutes ces senegalaises qui meurent au moment de donner vie du fait de l’inexistence d’infrastructures sanitaires mais enfin de la difficulte de la majorite de nos compatriotes percutes par une misere sans nom et qui ne peuvent plus s’assurer deux plats quotidiens. Il nous faut une enquete snas passion mais encore ni concession. Il ne s’agit pas tout simplement de Macky Sall et de son clan,. Il faudra aussi apprecier la responsabilite de tout ce beau monde qui etait au mannettes: Wade, Wad fils, Ndene Ndiaye, Abdoul Mbaye etc.Tout le reste n’est que diversion et repli identitaire. Et pour cela, il faudra renvoyer les moujahdines du « Nedo ko Bandouism » aux calendes greques qui s’activent un peu partout. Le Senegal est plus grand que nos communautarismes de quelque formes qu’ils soient. Vivement la Republique de droit

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Actualité

Aller vers HAUT