igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Amadou Gaye, Président de la Fnbs – « Pas de production de pain au Sénégal à partir de mercredi… »

13Minutes/Actualité/Vidéo

iGFM – (Dakar) Le président de la Fédération nationale des boulangers du Sénégal (Fnb) Amadou Gaye, explique dans cet entretien accordé à IGFM, sur les raisons qui les ont poussé à déclencher une grève dès mercredi prochain, appelle l’Etat à appliquer les Assises et considère l’homologation est un leurre et que la Fnbs n’acceptera jamais ladite homologation. C’est pourquoi,à partir de mercredi les boulangers vont observer un arrêt de production du pain. C’est juste une alerte pour appeler l’Etat à ouvrir les négociations.

Harouna FALL

Images : Cheikh Sarr

6 Comments

  1. Au Sénégal, quand les « syndi-khaliss-tes » ne prennent pas en otage les élèves, les étudiants, les malades ils s’acharnent sur les consommateurs. Le syndicalisme sénégalais est malade, corrompue et toujours contre les intérêts des sénégalais. C’est toujours le citoyen qui paie le prix des revendications syndicales par les grèves ou par les avantages indus prélevés de ses impôts.

  2. L’état du Sénégal doit assainir le secteur de la boulangerie ,trop de désordre et de tricherie.le gouvernement ne doit pas accepter la hausse du prix du pain.

  3. Les boulangers doivent interroger leur modèle économique. Vous ne pouvez pas asseoir toute votre marge sur la seule miche de pain qui est un produit de première nécessité sur lequel un gouvernement responsable aura toujours un oeil vigilant. La boulangerie ne se résume par au seul pain. Même la Brioche Dorée l’a compris. Offrez une gamme de produits et étalez votre marge sur les différents produits. Mais vouloir faire supporter aux plus pauvres tout investissement par un surcoût de la baguette est inacceptable à la fois pour les consommateurs et les autorités.

  4. Ramener le prix au gramme est inacceptable parce que les boulangers trichent sur le poids. Aujourd’hui tout le monde sait que la miche de pain vendue est en deçà du poids réglementaire. Les boulangers trichent. Par contre, la distribution du pain devait être réservée aux boulangers.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur 13Minutes

Aller vers HAUT