Amina Poté – « Ce que je retiens de Youssou Ndour et Gfm » | www.igfm.sn
mercredi, 2 août 2017
               
Accueil / People / Amina Poté – « Ce que je retiens de Youssou Ndour et Gfm »

Amina Poté – « Ce que je retiens de Youssou Ndour et Gfm »

Amina Poté – « Ce que je retiens de Youssou Ndour et Gfm »

 

 

iGFM – (Dakar) C’est un retour fracassant. Après avoir quitté la Télévision futurs médias (Tfm), Amina Poté revient aux affaires. La tonitruante animatrice est la nouvelle directrice de la télévision numérique «Dakar TV International» qui émet, depuis deux ans déjà, dans la Diaspora.

 

Pour certains, c’est de l’audace. Pour d’autres, c’est de la pure folie… Noha Camara, lui, préfère prendre le risque d’y croire, de croire en la bonne Étoile et au potentiel de Amina Poté. L’homme d’affaires sénégalais établi aux Etats-Unis, qui a investi dans les médias à travers une chaîne numérique, «Dakar Tv International», entend se positionner comme leader dans la sphère médiatique. Pour ce faire, son petit doigt et son sens des affaires lui ont recommandé de faire appel à la tonitruante animatrice, de son vrai nom Natacha Souhaibi. C’est ainsi qu’il a choisi de faire d’elle sa directrice, ici à Dakar. La chaîne de télé qui a déjà pris ses marques à l’international, particulièrement dans la Diaspora sénégalaise, veut faire du Sénégal, sa principale cible. Star adulée du petit-écran, c’est à la Télévision futurs médias (Tfm) que Amina Poté a fait ses premiers pas, avant de bouleverser les standards. C’est sans doute pour cette raison que M. Camara lui a fait confiance pour mener à bien la gestion de «Dakar TV International». Et pour son entrée en matière, le moins que l’on puisse dire, c’est que Poté, dans ses nouveaux habits de directrice, n’a pas fait dans la dentelle. En conférence de presse hier, elle a décliné ses ambitions. Une nouvelle ère s’ouvre ainsi pour elle. Visiblement très honorée par le choix de sa personne pour relever ce défi, ses premiers mots étaient à l’endroit de son nouveau boss. «Je remercie Noha Camara qui m’a fait confiance. J’ai eu la chance de l’avoir rencontrée fortuitement. Le hasard fait bien les choses et je compte tout mettre en œuvre pour mériter cette confiance. Nous allons offrir aux Sénégalais un autre type de télévision. Qui vivra verra», souligne-t-elle.

 

«Sans Gfm, je ne serais pas devenue ce que je suis…»

En attendant le démarrage des programmes, Amina Poté a dores et déjà, lors de son face-à-face avec les pisse-copies, annoncé les couleurs de son futur «bébé». La cérémonie a vite fait de prendre les allures d’une signature de combat. L’assistance, composée de jolies nymphes et de jeunes hommes bien sapés, a campé le décor d’un grand jour, à l’image de la reine du jour. Dans cette boîte sise aux Almadies, il y avait du son et de l’ambiance. On chantait et dansait au rythme des «bongos».

Revenant sur son passage à la Télévision futurs médias, Amina Poté affirme : «Je suis reconnaissante envers la Télévision futurs médias qui a beaucoup contribué dans ma carrière. Youssou Ndour m’a toujours couvée et c’est grâce à son groupe que les gens m’ont découvert. Sans Gfm, aujourd’hui, personne ne m’aurait connue. Et je ne serais pas ce que je suis devenue.» Amina Poté qui ne regrette aucunement son passage dans cette entreprise de presse, entend néanmoins se focaliser dans ses nouvelles fonctions et prouver au monde entier qu’elle est capable de manager une équipe. «Dans la vie, il y a des hauts et des bas. Ce n’est pas parce que j’ai quitté la Tfm que je vais jeter l’opprobre sur mes anciens employeurs. Tout ce qui importe maintenant, ce sont mes nouvelles fonctions. Je tiens aussi à souligner que je n’ai pas accepté ce poste pour me venger ou défier qui que ce soit, ou pour faire l’ombre aux autres télés. N’empêche, je vais tout faire pour m’imposer avec ‘’Dakar TV International’’», fait-elle savoir devant un parterre de sympathisants. A ses détracteurs qui considèrent que ces habits sont trop amples pour ses épaules, Poté préfère leur donner rendez-vous dans le futur. «Pour diriger une télé, on n’a pas besoin d’avoir des diplômes. Moi, j’ai déjà fait mes preuves. Avec ‘’Dakar TV International’’, les Sénégalais vont voir la télévision autrement. Nous allons révolutionner la télévision au Sénégal. Nos concurrents, ce ne sont pas les médias de la place. Nous visons les médias internationaux.»

 

«Télé généraliste pour les jeunes et par les jeunes»

A la question de savoir si ce «projet», avec elle à sa tête, aura une viabilité économique, Amina Poté a également donné des garanties. Elle compte notamment sur les Sénégalais pour le rayonnement de sa nouvelle télévision. «Nous sommes une télévision faite par des jeunes pour des jeunes. Nous voulons aider tous les jeunes Sénégalais qui ont des difficultés à trouver de l’emploi.» Le représentant du Président-directeur général, Cheikh Djaraf Dia, a pour sa part exhorté les employés de la boîte à soutenir leur nouvelle directrice dans ses nouvelles fonctions. Il invite, par ailleurs, l’Etat à soutenir les entreprises de presse qui contribuent au développement du pays. «Pour faire fonctionner une télévision, il faut beaucoup d’argent. Il ne doit pas y avoir de favoritisme entre les différents médias. Les entreprises publiques doivent aider les médias à avoir de la publicité.» La nouvelle chaîne généraliste sera, selon sa patronne, disponible dans les bouquets Canal Plus et Tnt. Wait and see…

MOR AMAR

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.