Baccalauréat 2017 à Ziguinchor – 14 305 potaches à la recherche du sésame | www.igfm.sn
jeudi, 16 novembre 2017
               
Accueil / ARTICLES / Actualité / Baccalauréat 2017 à Ziguinchor – 14 305 potaches à la recherche du sésame

Baccalauréat 2017 à Ziguinchor – 14 305 potaches à la recherche du sésame

Baccalauréat 2017 à Ziguinchor – 14 305 potaches à la recherche du sésame

iGFM – (Dakar) – Les épreuves écrites du baccalauréat général, pour l’année 2017, comme sur l’ensemble du territoire national,  ont démarré ce mardi matin à Ziguinchor. Selon les autorités académiques qui vont, en compagnie du chef de l’exécutif régional, effectué une tournée dans les différents centres d’examen, «toutes les dispositions sont prises pour un bon déroulement de cette session à Ziguinchor, à Bignona et à Oussouye.

Les épreuves ont été acheminées en temps dans les différents centres d’examens  et les forces de l’ordre vont, comme à l’accoutumée, marqué de leur présence.» Pour cette année, ils sont 14.305 potaches à la recherche du sésame contrairement à l’année où ils étaient 15.823 candidats. Des candidats qui sont répartis dans 44 jurys répartis dans 33 centres sur l’ensemble du territoire régional. Une baisse, selon toujours les autorités académiques qui est due à la suspension de tous les candidats qui avaient moins de 5 de moyenne à l’issue des épreuves du Bac de l’année dernière. «Mais le nombre de candidats libres demeurent toujours important. Ils représentent 26% du total» a souligné le patron de l’éducation à Ziguinchor, Ismaila Diouf.

A l’en croire toujours, «pour cette année de nouvelles dispositions ont été mises en place pour une meilleure prise en charge de l’examen du baccalauréat dans la région.14305 candidats sont inscrits sur les listes régionales dont 91% pour les séries littéraires, 7,8% pour les séries scientifiques et moins de 0,5% pour la série G.» Signalons par ailleurs que 72 heures avant ces épreuves du baccalauréat, les professeurs de la région convoqués pour la correction de l’examen avaient pris d’assaut l’Inspection d’académie afin de pouvoir récupérer leurs ordres de mission et percevoir leurs avances et rejoindre leurs lieux respectifs. S’exprimant sur l’obstacle que pourrait constituer l’hivernage pour les examens du Baccalauréat et du BFEM, M. «des dispositions sont prises parce que le choix des centres d’examen se fait en tenant compte de cette éventualité.

Mieux, les centres retenus sont des centres non sujets à inondation, où les classes sont étanches», a dit  le gouverneur de la région qui a présidé hier ce comité régional qui a marqué par la présence des partenaires sociaux, les acteurs de l’école, l’association régionale des parents d’élèves, les forces de sécurité et de défense et les élus locaux de la région.

Moussa DIAW (Correspondant permanent)

3 commentaires

  1. bac c est pas facile

  2. bonne chance à ces éleves, c est pas facile mais du courage

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.