Bastonné par un agent de La Poste, Abdoulaye Diamanka succombe à l’hôpital de Tamba

Société

IGFM – La cité religieuse de Médina Gounass (région de Kolda), a été le théâtre, samedi dernier, d’une bagarre qui a viré au drame. L’incident a opposé le jeune conducteur de taxi tricycle, Abdoulaye Diamanka, à un agent de la poste locale. s’est produite samedi dernier, à Médina Gounass (région de Kolda). Le défunt évacué à l’hôpital régional de Tamba, va succomber des suites des coups et blessures reçus. L’agent de la poste incriminé  a été déféré au Parquet de Kolda.

Encore une anodine altercation qui se transforme en une rude bagarre, qui vire au drame. L’incident qui a coûté la vie au jeune conducteur de tricycle, faisant office de taxi, a eu lieu samedi dernier, à Médina Gounass, une cité religieuse sise dans le département de Vélingara, (région de Kolda). Le jour des faits, le samedi 1er juin dernier, les usagers des tricycles qui assurent le transport urbain à Médina Gounass, ont eu droit à une vive bagarre, faisant suite à une vive altercation ayant opposé l’agent de La Poste locale, Alain Senghor, à la victime, Abdoulaye Diamanka, âgé d’une quinzaine d’années.

Selon les témoignages recueillis, l’agent de la poste, A. Senghor aurait été heurté par le conducteur du tricycle. Dans la foulée, Senghor lui a reproché de faire preuve d’une indiscipline notoire au volant de son engin. Il s’en est suivi un échanges de propos aigre-doux. Très vite, le ton est monté, avant que les deux antagonistes n’en viennent aux mains. Plus fort que son adversaire, l’agent de La poste A. Senghor s’est armé d’un gourdin avec lequel, il a asséné des coups à son vis-à-vis, A. Diamanka. Des coups qui, précisent nos interlocuteurs, ont atteint Diamanka aux parties intimes. Ils seront ainsi séparés. Mal-en-point, Diamanka est rentré chez. Il se plaint de douleurs sur tout le corps, mais aurait dissimilé à ses parents, l’origine de ses maux. Son état de santé empire. Il sera évacué en urgence à l’hôpital régional de Tamba, où il a malheureusement rendu l’âme lundi dernier.

Le diagnostic établit par le médecin légiste a confirmé l’existence de coups et blessures ayant causés sa mort, tout en précisant que le défunt avait reçu un coup sur ses parties intimes. Le présumé meurtrier, l’agent de La Poste Alain Senghor, en service à Médina Gounass a, quant à lui été mis aux arrêts par la gendarmerie de Califourour, puis déféré au Parquet de Kolda pour coups et blessures ayant entrainés la mort.

SOULEYMANE  SALL

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.