igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Cap-skirring : Un déficient mental égorge sa cousine de 3 ans et se glorifie d’avoir tué un lapin

Société

IGFM – La mort d’une fillette, rendue encore plus dramatique par la folie de son bourreau. Vendredi, au Cap-Skirring, localité réputée paisible et calme, des cris surgissent. Yankoba, âgé de 24 ans et déficient mental, venait d’égorger comme un agneau sa jeune cousine de 3 ans qu’il a prise pour un lapin. Vivant sous le même toit que sa victime, Yankoba a réussi à tromper la vigilance de la maman de celle-ci pour la traîner dans les toilettes de la maison. Selon une source proche de cette affaire, il serait même fier après son forfait. Parce qu’après avoir tué la petite, Yankoba la tenait entre ses deux mains avant de sortir avec le corps sans vie de la victime pour aller à la rencontre de la maman de celle-ci. «Voici la lapine que je viens d’immoler», dira-t-il à cette dernière, qui se croyait dans un rêve. Puisque la scène était inimaginable à ses yeux. A la cité balnéaire et touristique de Cap-Skirring, l’émoi et l’affliction sont au comble. Il y a un autre enfant de même âge qui est tombé dans une fosse septique mal sécurisée d’où on l’a repêché mort.

Alerté par les cris de détresse de la maman de la fillette, l’oncle du déficient mental arrive et tombe sur le drame. Furieux et interloqué à la fois, il lui inflige une cinglante gifle qui met Yankoba à terre. Il envisageait même de lui ôter la vie et n’eût été l’intervention rapide des cousins, un double meurtre serait enregistré dans le domicile de Yankoba.
Interpellé par les éléments de la Gendarmerie et soumis à un interrogatoire, Yankoba ne varie pas dans sa déclaration. Selon lui, il n’a pas tué une personne, mais plutôt égorgé un lapin. Son comportement montre ainsi que le mis en cause ne jouit pas de toutes ses facultés mentales. Il serait atteint de démence. Selon une source proche de la famille, la victime a été inhumée hier, un peu avant le crépuscule.

JULES SOULEYMANE NDIAYE

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Société

Aller vers HAUT