«Ce serait une grosse erreur de juger le poids politique de Macky Sall par rapport à sa relation avec le Khalife»

Actualité/Vidéo

IGFM – Le Khalife général des mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, porte le chef de l’Etat, Macky Sall dans son cœur. Et c’est sincère. Le guide religieux n’a pas tari d’éloges à son endroit ce mercredi lors de sa visite à Touba, 4 mois après sa réélection. «J’ai confié le Président de la République, Macky Sall, à Serigne Touba», a déclaré le guide religieux. Une déclaration pas du tout anodine, pour qui sait Serigne Mountakha Bassirou Mbacké.

«Nous avons eu des relations particulières depuis fort longtemps. Nous nous sommes connus bien avant que je ne sois Khalife général des mourides», dit-il pour prendre l’assistance à témoin.

Ce discours très sincère du khalife des mourides pourrait-il faire bénéficier au chef de l’Etat un gain politique à Touba, lui a qui a toujours perdu dans cette localité depuis son accession à la magistrature suprême.

Le politologue Ibou Sané note que «le fait que le Khalife général des mourides ait donné son point de vue par rapport aux élections présidentielles passées, et ses relations d’amitiés très profondes et entrelacées avec le président Macky Sall, montre l’estime qu’il porte pour le président de la République. Et l’amitié qui a toujours prévalu entre les deux hommes. Une amitié très vieille. Le fait qu’il n’ait pas donné de ndigueul  lors de l’élection présidentielle précédente  a laissé supposer qu’il voulait que la démocratie puisse participer de manière saine dans sa ville, sans influence. Et que les populations en retour, sachent raison garder pour choisir librement leur président».

Selon M. Sané, il ne faudrait pas jauger le poids politique de Macky Sall à Touba par rapport à sa relation avec le Khalife Général. «Ce serait une grosse erreur», me semble-t-il.

«Il a prié pour la réélection du président Macky Sall sans le dire aux talibés, sans le dire aux musulmans. Parce qu’il ne voulait pas influencer le jeu, dans la mesure où les autres acteurs politiques étaient venus le consulter et solliciter également des prières. Mais il avait Macky Sall dans son cœur. Et il a voulu gardé le lien d’amitié qu’ils partagent.  Mais est-ce à dire que Macky Salle va revenir en force à Touba après ce discours. Quand on lit les statistiques de la dernière présidentielle, on s’aperçoit que Macky n’a pas gagné Touba, mais il a effectué des remontées spectaculaires dans la cité religieuse, où il a été, dès le départ très mal en point. Il est arrivé 2e à Touba derrière Idrissa Seck et cela montre bien qu’il a fait des bonds spectaculaires», souligne Ibou Sané

Le politologue ajoute que «maintenant ce travail doit continuer s’il veut conquérir Touba qui est une pièce gardée du Parti Démocratique Sénégalais.  Le fait que Macky Sall ait fait une petite percée, montre bien qu’il doit continuer les investissements dans cette localité. Il ne peut pas avoir tous les talibés qui sont toujours attachés au président Abdoulaye Wade», a-t-il conclu.

Birame Ndour

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.