Commission de la carte nationale de presse : Le président élu mercredi

Actualité

IGFM – La commission chargée de délivrer la carte nationale de presse «sera nécessairement» dirigée par un journaliste, déclare le Conseil des diffuseurs et éditeurs de presse du Sénégal (Cdeps), qui dément «une fausse information» selon laquelle cette instance serait dirigée par un magistrat.

«Le président (de cette commission) sera nécessairement un journaliste. Plusieurs médias diffusent la fausse information selon laquelle le président de la commission de délivrance de la carte nationale de presse serait un magistrat», soutient le président du Cdeps, Mamadou Ibra Kane, dans un communiqué reçu vendredi à l’Aps. «La carte de presse est régie par les articles 22 à 39 du Code de la presse. La commission nationale de la carte de presse est composée de huit membres, dont cinq sont désignés par les acteurs des médias : l’organe d’autorégulation, l’organe de régulation, l’organisation patronale la plus représentative, le syndicat des travailleurs le plus représentatif et l’association de la presse en ligne la plus représentative», précise la même source.

Le communiqué ajoute que «les trois autres membres de la commission sont des institutionnels», qui seront chargés de représenter les ministères de la Justice, de la Communication et du Travail. «Le Code de la presse stipule que le président est nécessairement un professionnel des médias, avec une expérience d’au moins dix ans. De surcroît, poursuit le communiqué, le président n’est pas nommé, mais il est élu parmi les membres de la commission de la carte de presse.» «Le Cdeps s’étonne que certains médias divulguent de fausses informations en portant, en plus, des accusations tout aussi fallacieuses sur les acteurs des médias», écrivent les éditeurs et diffuseurs de presse.

D’ailleurs, a appris Igfm, les membres de la commission sont convoqués mercredi pour l’élection du Président et du vice-président.

1 Comment

  1. Je demande vigilance. Les sites « .com » et les organes fantômes pourraient fausser le jeu si la vigilance n’est pas de mise. Certains clament ourbi et orbi qu’ils mettront la main à la poche et disposeront de leurs cartes
    C’est l’occasion ou jamais d’assainir le métier

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.