Daouda Dia, premier questeur à l’assemblée nationale : «C’est juste un débat politicien, la Diaspora mérite même plus que 15 députés…» | www.igfm.sn
lundi, 16 octobre 2017
               
Accueil / xL'OBSERVATEUR / Actualité / Daouda Dia, premier questeur à l’assemblée nationale : «C’est juste un débat politicien, la Diaspora mérite même plus que 15 députés…»

Daouda Dia, premier questeur à l’assemblée nationale : «C’est juste un débat politicien, la Diaspora mérite même plus que 15 députés…»

Daouda Dia, premier questeur à l’assemblée nationale : «C’est juste un débat politicien, la Diaspora mérite même plus que 15 députés…»
Premier questeur à l’assemblée nationale

L’OBS – De 150, le nombre d’élus du peuple passe à 165. Quinze nouveaux sièges seront ainsi attribués à la Diaspora. Cette augmentation suscite polémique du côté des acteurs de la société civile, tout comme celui de l’opposition politique. Le premier questeur à l’Assemblée nationale estime que c’est juste «un débat politicien». La mesure est, dit-il, salutaire, si l’on mesure l’apport de la Diaspora. «On ne peut pas parler de mesure inopportune s’agissant de l’augmentation du nombre de députés. La Diaspora mérite plus de considération. À mon avis, 15 députés, ce n’est pas beaucoup, compte tenu de l’effectif des Sénégalais qui évolue à l’étranger», estime-t-il. Leur implication dans les instances de prise de décision s’avère alors nécessaire. «Ils ont besoin de s’impliquer davantage dans la politique qui se réalise au niveau de leur pays. C’est tout à fait normal qu’on mette à leur disposition cette plateforme. Ils ont leur rôle à jouer dans la politique économique et sociale de notre pays», a soutenu le député.

Concernant les inscriptions sur les listes électorales, le maire de Orkodiéré a partagé son constat fait sur la lenteur notée dans le processus au niveau du  département de Kanel. «Il y a une progression, mais elle est lente. Cela ne suffit pas. À ce rythme, il sera difficile d’atteindre les objectifs», a indiqué Daouda Dia. Selon lui, des mesures correctives sont en train d’être prises pour pouvoir améliorer le nombre d’inscrits. «Le président de la République, Macky Sall, et son gouvernement sont en train de mettre sur pied un dispositif de commissions tournantes qui vont sillonner le pays pour pouvoir inscrire tous les citoyens désireux de disposer de leur carte», a-t-il souligné.

C. DIOP

Un commentaire

  1. SODA MASSEUJE 78 4 24 41 54

    Je propose des massages paradisiaques pour une halte détente délicieuse frissons intense dans un endroit discret et propre ou nous fusionneront dans l’intimité délicatesse l’ambiance et la discrétion
    MASSAGE RELAXANT , DOUX ,TONIFIANT t, SPORTIF ,4 MAINS ,SAVONNAGE , CAJOLIN
    SOINS DU CORPS ( épilation, pédicure , manucure )
    Appelez au 77 181 19 99 / 77 561 71 83 fffffffffffffffffffffffggggggggggggggggggggggggggggggg

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.