igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Détournement supposé à la mairie de Kafountine : Le Procureur ordonne une enquête

Actualité

iGFM – (Ziguinchor) – Un prétendu scandale souffle à la mairie de Kafountine. En effet, il y a près deux ans, des Conseillers municipaux de la municipalité de Kafountine avaient accusé l’édile de ladite commune, le maire «apériste» Victor Diatta de détournement de deniers publics et de confection de faux tickets de trésor. L’affaire, selon nos sources judiciaires, vient d’être dépoussiérée par le Procureur de la République de Ziguinchor qui a ordonné à la gendarmerie de Diouloulou d’ouvrir une enquête pour élucider cette affaire. La principale personne qui a été mise en cause dans ce présumé scandale, est le maire de cette jeune commune Victor Diatta. «Le maire Victor Diatta, l’auteur de la plainte, des témoins et certains Conseillers municipaux ont même commencé à défiler dans les locaux de la gendarmerie de Diouloulou pour être entendus dans cette affaire», renseigne nos sources proches de l’enquête ouvertes par les hommes en bleu.

«Le Président du quai de pêche de Kafountine tout comme l’ancien Régisseur de la municipalité de Kafountine ont été aussi entendus par les gendarmes enquêteurs», a soutenu nos sources. Des descentes ont été ainsi opérées par les hommes en bleu au quai de pêche et à la Perception municipale aux fins de perquisition. Mais, depuis que l’affaire a pris un sérieux tournant, l’homme auteur de la plainte, le sieur Souleymane Kamara aurait fait l’objet de menaces de mort. Le maire «apériste» Victor Diatta avait été accusé l’année dernière, lors d’une marche de protestation à Kafountine  par des Conseillers municipaux plaignants de l’opposition de la commune de Kafountine d’avoir détourné la somme de 128.OOO.OOO FCFA. Pour rappel, dans cette affaire, le maire de Kafountine et certains de ses proches Conseillers sont accusés également de se livrer à la confection depuis 2015 de fausses quittances du trésor et d’empocher des sommes d’argents de façon illégale. Envahi par les accusations, l’édile de Kafountine s’est toujours défendu  d’être mêlée à toutes malversations du genre.

Victor Diatta répondant à l’époque à ceux qui l’accusent d’avoir encaissé au moins 128 millions de FCFA dans la délivrance de  fausses quittances au niveau du quai de pêche de Kafountine, avait même annoncé une plainte contre ses détracteurs estimant que c’étaient des agissements à mettre sur le compte de l’adversité politique. Mais celle-ci n’aurait  jamais atterri sur  la table du procureur.  Le principal plaignant Souleymane Camara, joint au téléphone, soutenu par une bonne frange des Conseillers municipaux de la commune de Kafountine,  réclame à ce que la lumière soit faite. «Peut-être que l’opportunité se présente  enfin pour tirer cette affaire au clair», disent les populations de Kafountine.

IGFM

1 Comment

  1. Si cette affaire date d’un an, selon vous-mêmes, pourquoi la réchauffer puisqu’il n’y pas du nouveau. Ne mettez pas en jeu votre crédibilité d’autant plus que vous vous n’êtes pas préoccupé de faire passer à travers vos organes le démenti de la partie incriminée.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Actualité

Aller vers HAUT