igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Discours à la Nation : l’économie sur la voie de l’émergence

Actualité/Vidéo

 

iGFM – (Dakar) – Dans son programme Yoonu yokkute présenté au sénégalais en 2012, le président Macky Sall s’était engagé à mettre en oeuvre les réformes nécessaires pour conduire le Sénégal vers l’émergence à l’horizon 2035. Cette vision à long terme, détaillé dans le Plan Sénégal Émergent (PSE) vise à assurer les bases économiques du développement par la création d’abords de 6 pôles de développement économique.

Il s’agit du Pôle Ouest-Littoral comprenant la Grande et la Petite Côte, avec les régions de Dakar et Thiès : Services, Nouvelles Technologies, Tourisme, BTP, Industrie.

Le Pôle Centre (Sine-Saloum, Diourbel): Tourisme, Agriculture, Elevage,

Le Pôle Vallée du Fleuve (Matam, Saint-Louis et Bakel) : Hydraulique, Agriculture, Elevage et BTP

Le Pôle Sénégal Oriental (Tambacounda et Kédougou) : Agriculture, Elevage, Géologie, Mines, Energie, Industrie

Le Pôle Sud (Ziguinchor, Kolda et Sédhiou) : Agriculture, Elevage, Tourisme, Menuiserie, Ébénisterie, Services Santé

Le Pôle Zone Sylvo-Pastorale du Ferlo et Louga. : Elevage, Agriculture, Services et Energie

Dans le souci de rentabiliser ces pôles économiques, l’Etat a privilégié d’une part les grands projets d’infrastructures, les investissements dans des secteurs clés et les réformes de l’environnement des affaires tout en conduisant des actions sociales ciblées contre l’extrême pauvreté à l’image de la création de bourses familiales.

Dans son discours à la Nation de ce  31 décembre, le président Macky Sall est revenu sur son projet de désenclavement du Sénégal par la modernisation des principales routes départementales et nationales pour  en faire des routes sous régionales modernes. Il a aussi annoncé la réalisation de 43 projets d’infrastructures routières et l’inauguration du pont de Farafégny le 21 janvier 2019.

Sur le plan agricole, des réalisations sont faites en vue d’assurer une autosuffisance alimentaire en produits agricoles avec une hausse de la productivité. Pour permettre aux acteurs économiques d’accéder au financement bancaire pour l’acquisition de gros matériels agricoles et avicoles, un fonds de Garantie et d’Investissement Prioritaire (FONGIP) a été mis en place. Ce fonds est financé à hauteur de 350 milliards FCFA sur 7 ans soit 50 milliards par an en moyenne pour la réalisation d’infrastructures de stockage, de conservation, de conditionnement et de transformation dans les marchés urbains et les départements ou pôles économiques.

Sur le plan énergétique, la production a doublé entraînant la disparition des délestages. Le président Macky Sall a fait savoir que 2329 villages sont raccordés au réseau électrique avec le projet  « Mix énergétique » (solaire, charbon, thermique, photovoltaïque, biomasse, hydraulique, géothermie).

La pêche et l’élevage n’ont pas été occultés par le chef de l’Etat lors de son discours à la Nation. Les 600 000 acteurs de la pêche verront la construction de nouveaux quais de pêche et des complexes frigorifiques à travers le pays.

Khalil Ibrahima SENE 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Actualité

Aller vers HAUT