Edito : « Aliou, tu permets* ? » | www.igfm.sn
mardi, 23 mai 2017
               
Accueil / Article-iGFM / Edito : « Aliou, tu permets* ? »

Edito : « Aliou, tu permets* ? »

Edito : « Aliou, tu permets* ? »

Mamoudou Ibra KANE

iGFM – (Dakar) « Arrête ! Arrête donc ! Ce n’est pas un ordre, mais un petit conseil d’ami. Quelle prétention de ma part ! Monsieur le Maire-président ou Monsieur le Président-maire, avec ta permission de te tutoyer, fais attention à la part flagorneuse à souhait de l’homo senegalasensis qui te dit et te répète, te répète encore et qui finit par te convaincre, que tu es le plus beau, que tu es le plus gentil. Souviens-toi de la tragédie de la fourmi qui voulait ressembler à l’éléphant. Certains de nos compatriotes, amis de la dernière heure, sont, en effet, passés maîtres dans l’art de la flatterie qui a perdu plus d’un. Si un jeune Sénégalais de ta génération nommé Karim Wade, fils de Me Abdoulaye Wade, connaît aujourd’hui le sort que l’on sait, c’est sans doute à cause de la dérive monarchique qui a caractérisé le régime de son père de président d’alors. Si le célèbre pensionnaire de Rebeuss qu’il est devenu est considéré comme un bourreau, il n’en est pas moins une victime et de lui-même et du pater familias et de ses soi-disant amis.

Aliou, ce que les Sénégalais ont refusé au fils d’un Président, ils ne l’accepteront pas du frère d’un autre Président. Retiens-le comme une leçon de vie. Un proverbe bien de chez nous nous enseigne : « Duniu la may leppë nga jël leppë » ; traduit littéralement : « Ne prends pas tout même quand on te donne tout ». Ton grand frère de président ne te le dira peut-être pas par pudeur, mais, on le suppose, cette boulimie le gêne. De quoi je me mêle ? Oh que si ! Dans une République, comme c’est le cas au Sénégal, la loyauté du fils vis-à-vis de son père et du petit frère à l’endroit de son grand frère se mesure à l’aune de sa capacité à résister à ses propres envies, à étouffer ses bas instincts de gourmandise face aux mets ô combien et fort appétissants du pouvoir. Ne jamais oublier qu’il y a une vie avant le pouvoir et une vie après le pouvoir. Tu as bien fait, cher ami, de démissionner pour te soustraire à la clameur publique à juste raison indignée. Pourvu que la leçon de vie soit définitivement sue ! Heureusement que je te connais pour les vertus et vices que nous partageons !

Au-delà de la personne du maire de Guédiawaye, fonction à laquelle Aliou Sall a été élu avec brio et bravoure, les allusions répétées voire intempestives, à tort parfois ou à raison quelque autre fois, faites à l’envahissement de l’espace public par la famille présidentielle, ne doivent pas être mal prises. Elles doivent être comprises par le président de la République au premier chef comme une alerte à une certaine dérive qui a causé aux Sénégalais un traumatisme crânien mal guéri parce que mal soigné. Un président Macky Sall qui a fort à faire avec une opposition tant désireuse de reprendre du poils de la bête, mais surtout avec certains de ses alliés. Les socialistes l’ont fait savoir à qui veut bien les entendre : ils veulent reconquérir le pouvoir lors de la prochaine élection présidentielle. Et le plus tôt serait le mieux pour un PS qui presse le chef de l’Etat d’organiser le référendum sur la réduction de son mandat avant fin 2015 au-lieu de mai 2016. Les socialistes se sentent-ils humiliés par la casse, par les bulldozers du président Sall, du « pont Sénégal 92 », symbole de leur peu de vision, selon leurs détracteurs ? Image saisissante. Le président Macky Sall qui démolit une infrastructure « vert Diouf » mais qui inaugure des infrastructures « bleu Wade ». Quel pied de nez à l’histoire ! Moralité : en plus d’un bilan en partage avec l’actuel Président, la reconquête du pouvoir par « les verts » passera forcément par leur capacité d’audace, de nouvelle offre politique et surtout de faire rêver. Tout un programme. »

MAMOUDOU IBRA KANE

*titre emprunté à un guest-éditorialiste du quotidien « Le Soleil » sous la direction du doyen Bara DIOUF, il y a quelques années

17 commentaires

  1. Ne soyons pas hypocrites et méchants. Si c’est grâce à Macky que Aliou Sall a gagné Guediawaye, pourquoi n’a t il pas utilisé la même stratégie pour gagner Dakar, Ziguinchor, Thies etc..
    Tant que Aliou Sall tirera sa légitimité du suffrage des Sénégalais , ayons la décence de lui concéder le droit d’être Sénégalais avec tous ses droits et devoirs. Je compte sur Macky pour ne jamais le nommer, mais je compte aussi sur Aliou pour avoir toutes les ambitions qu’il désire . C’est aussi simple que cela , messieurs les prétentieux donneurs de leçons

  2. vous avez bien vue Mr Kane. si vraiment Mr Sall est un homme intelligent il pourra utiliser ces sages conseils que vous venez de lui prodiguer.

  3. Monsieur KANE, je vous aime bien, mais je trouve que vous n’avez pas un back ground solide. vous avez la chance de diriger cette mais allez etudier ou lisez beaucoup.

  4. Tres pertinent comme a son habitude Mamadou a juste relayé la pensée de milliers de Sénégalais. Le meilleur service qu’il peut rendre a son frère est de faire une gestion saine de la mairie qu’il a gagne de manière démocratique et de ne verser dans aucun excès.
    Ceci dit, Mr Kane pensez a nous Sénégalais de la diaspora qui écoutent en différé remue- ménage et le grand jury via gfm.net, afin que intégralité de ces émissions soient mises en ligne; car souvent ce n’est pas le cas.

    Bonne continuation.

  5. Faure Gnassingbé et Aly Bongo ont été aussi élus démocratiquement, n’est ce pas NDIAYE?

  6. Pourquoi simplement pas dire que tu as emprunte ton titre a Doudou Sine?

  7. Ngom, ayez du respects pour les gens que vous ne connaissaient nullement ! Il faut apprendre à respecter les gens et leur liberté d’opinion et arrêter les insultes et autres. C’est pas bon !

    Un poste électif et un poste nominatif ne peuvent jamais être égal, c’est l’idée que je défends!
    Défendez votre idée rekkci diam ak salam !

  8. Les auditeurs de la TFM se souviendrons longtemps de l’interview catastrophique que vous Mr Kane avez realise la semaine derniere.
    C’etait vraiment la honte et pour dire vrai ce n’est meme pas digne d’un eleve journaliste de premiere annee.
    Le defaut des journaliste senegalais c’est qu’il croient connaitre tout et specialistes en tout.
    Le conseil que je donne c’est de réapprendre les techniques d’interview.

  9. Certains sénégalais qui refusent qu’Alioune Sall soit comparé à Karim Wade sont vraiment de mauvaise foi et ce sont leurs semblables de courtisans laudateurs qui ont perdu Karim Wade.Qui parmi vous connaissez Alioune Mongol lorsque Macky était courtier à Petrosen?Pourquoi n’avait-il pas osé briguer les suffrages d’un quelconque village pour être le chef avant l’arrivée de son despote de frangin à la présidence? Au nom de quoi il est président de l’AMS lui qui vient d’être maire pour la première foi de sa vie dans les conditions que vous connaissez ? D’où il a pris l’argent qui lui a servi d’achat de conscience si ce n’est l’argent du contribuable que son frère de président lui a gracieusement octroyé.Arrêtez votre hypocrisie car demain fera jour et je vous garantie que ce Mongol subira le même sort que Karim Wade car le pouvoir n’est pas un bien familial.WASSALAM…

  10. Être le frère du Président de la République ne veut pas dire que tout le monde doit obligatoirement voter pour lui , sinon Karim wade aurait été maire de Dakar sous le règne de son père . Les habitants de guédiawaye ont voté pour lui parce qu’il s’est battu tout seul et qu’aussi c’était une manière pour nous les banlieusards de corriger Cheikh Sarr l’ancien maire de ladite ville, qui passait son temps à satisfaire les artistes tels Waly seck et autres en ignorant qu’il était élu pour au moins essayer de solutionner une veille doléance.
    Svp arrêtez de faire vos campagnes de compagnonnage sur les réseaux sociaux . A mon avis c’est insensé

  11. Merci M.KANE. La réflexione est pertinente et je pense que ton ami parviendra à décortiquer le message.J’ai connu ce monsieur alors militant de AJ/PADS. IL a gagné Guédiawaye parce qu’il est le frère du Président de la République et rien d’autre.

  12. Ndiaye a parfaitement raison et on fait un mauvais proces à Alioune Sall

  13. Aliou SALL a gagne a guediawaye avec l’argent public monsieur ndiaye.alors ne nous pompez pas l’air. L’argent qu’il:a dépense pour des mosquées des écoles et des individus est de ‘argent public. Il n’a jamais gagne ayant d’argent dans sa vie.
    Bonne réflexion monsieur kane. Des simplets n’ont pas encore compris des choses simples : le népotisme ne sert pas sur le moyen ou long terme

  14. Vous avez bien analysé et conseillé à votre ami, mais M. Kane , il faut prendre le soin de ne pas raisonner comme, le sénégalais lamda.Je que comparé Karim wade à Aliou Sall, c’est insulter bon nombre de sénégalais.

    Aliou Sall, tous les postes qu’il occupe jusqu’à présent sont des postes électifs.Il n’a jamais été nommé pour quoique ça soit. Et, on se rappelle de la phrase que lui avait assigné le Président de la République, « si tu veux occuper,des postes bats-toi » (je ne vais jamais te nommé donc). Vous n’êtes pas aussi plus intelligent ni plus digne que le Maire Alioune Ndoye que tous les sénégalais connaissent par sa droiture. Tout le monde est contre la dévolution monarchique mais il faut que les sénégalais sachent raison garder et deviennent beaucoup plus cohérents. Pour ce qui de Karim, il n’a jamais était élu mais nommé par son Père. C’est deux situations différentes.
    M. Kane soyez au-dessus de la mêlée!

    • J AI COMPRIS MONSIEUR kane; j AI LU ENTRE LES LIGNES QU IL VEUT SIMPLEMENT EVITER A ALIOU DES LENDEMAINS OBSCURES POUR NE PAS DIRE LA PRISON. J CONNAIS ALIOU IL NE MERITE PAS TOUT CELA; IL EST RECONNAISSANT? GENTIL ET COURTOIS COMME TOUTE LA FAMILLE DE MACKY ET DE MME MAREME .QUI EN POLITIQUE NE MET PAS DE L ARGENT POUR ETRE ELU EN FRANCE AUX USA ET PARTOUT DANS LE MONDE.POUR ETRE ELU IL FAUT UN BUDGET DE CAMPAGNE VENANT DES MILITANTS. PARENTS .AMIS .SPONSORTS ETC…. le seul conseil queje donne a aliou c est de s arreter et d etre moins visible surtout a guediawane faire emerger le 1er adjoint ou 2e adjoint au maire et aller s occuper de ses affaires personnelles comme l a fat idy a thies a qui on ne peut rien reprocher dans la gestion de la mairie de thies

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.