igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

(Coupe UFOA) Entretien Exclusif-Omar Ceesay, coach Gambie : « les raisons du retard du football gambien, mon fort caractère, mes ambitions pour mon pays»

Sport/Vidéo

iGFM-(Thiès) Dans cet entretien exclusif accordé à IGFM, à Thiès, dans le cadre de la Coupe UFOA 2019, Omar Ceesay, l’entraîneur de la sélection locale de la Gambie, a fait la comparaison des deux premières éditions : 2017 au Ghana et 2019 au Sénégal.

Il a par ailleurs dévoilé les vraies raisons du retard du football gambien sur le plan international avant d’apporter des explications sur son caractère jugé très fort par certains.

                              Le niveau de la Coupe UFOA

« Cette édition est beaucoup plus relevée que celle de 2017, au Ghana. Cette année, on sent des joueurs déterminés avec de gros talents. Il y a de bons matchs. Donc, il y a de la qualité. Au niveau de l’organisation, tout se passe parce que nous sommes dans d’excellentes conditions et nous avons été bien accueillis. Nous sommes chez nous. »

                   La transition au sein de la Fédération

« Si nous sommes en retard sur le plan international, c’est juste parce qu’il y a une transition. Et ces dernières années, il y avait des changements d’hommes au niveau de la Fédération. Maintenant cela prend du temps, mais la volonté est là. Les choses ne seront pas faciles, car ce n’est pas un travail d’un seul jour. Nous y croyons et pensons que ça viendra. »

                             Les maux du foot gambien

« Nous avons toujours un championnat amateur, raison pour laquelle c’est difficile de voir notre football évoluer. Il nous faut une Ligue professionnelle qui va motiver les joueurs. Beaucoup de joueurs ne veulent pas jouer dans le championnat parce qu’il n’y a pas de moyens. Et la monnaie est aussi un vrai barrage. Je pense que cela reste la solution si notre football veut prendre une autre ampleur. »

                                           Ses objectifs

« Remporter une Coupe d’Afrique et disputer une Coupe du monde. Ce sont mes objectifs, car je suis rentré au pays pour le football gambien. Je crois que ça viendra. »

                                       Son dur caractère

« Que les gens comprennent que je suis un travailleur avant tout. Quand je suis sur le terrain, je me concentre en donnant le meilleur de moi-même. Maintenant, je ne peux pas empêche gens de parler. Je suis un homme de caractère mais hors terrain, je suis un autre. C’est ça. »

Mamadou Salif GUEYE et Cheikh SARR (Envoyés spéciaux à Thiès)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Sport

Aller vers HAUT