Equipe du Sénégal : Aliou Cissé doit-il choisir Sow ou Mame Biram? | www.igfm.sn
mercredi, 15 novembre 2017
               
Accueil / ARTICLES / Actualité / Foot / Equipe du Sénégal : Aliou Cissé doit-il choisir Sow ou Mame Biram?

Equipe du Sénégal : Aliou Cissé doit-il choisir Sow ou Mame Biram?

Equipe du Sénégal : Aliou Cissé doit-il choisir Sow ou Mame Biram?

iGFM – (Dakar) – Le sélectionneur national, Aliou Cissé va devoir choisir entre Moussa Sow et Mame Biram Diouf pour occuper la pointe de l’attaque de l’équipe du Sénégal lors des prochaines sorties dont la plus proche sera la réception du Burkina Faso en août, pour le compte de la troisième journée des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018. Si le premier a brillé lors du dernier rassemblement, la régularité du second en fait un solide prétendant. Tentative de décryptage.

Le statut de Sow ne doit pas être remis en cause

A l’heure actuelle, Moussa Sow est incontestablement la pointe retrouvée Cissé. Son statut ne doit pas être remis en cause. Donc, il doit logiquement débuter sur le front de l’attaque sauf méforme, ce qui n’est pas le cas. En effet, l’attaquant de Fenerbahçe passe rarement à côté de ses matchs que ce soit en club (12 buts cette saison) ou en sélection (18 buts). Samedi dernier, face à la Guinée Equatoriale, il a réalisé un doublé, libérant tout un peuple qui avait soif de victoire. Le Sénégal n’avait plus gagné depuis la deuxième journée de la phase de groupes de la Coupe d’Afrique des Nations 2017. Pour un joueur qui a 44 matchs dans les jambes en équipe A, jusqu’à preuve du contraire, il est l’avant-centre titulaire de l’équipe du Sénégal et Aliou Cissé ne peut pas se passer de lui. Et, quand on parle de finesse et de technicité, il est largement devant ses concurrents : Mame Biram Diouf et Famara Diédhiou. L’expérience, n’en parlons même pas. Sow porte le maillot national depuis 2009. Le leader de l’attaque est bien là.

Faut pas enterrer si vite Mame Biram

On l’a suffisamment dit et écrit. Certes, il manque de repère, mais Mame Biram Diouf a rendu beaucoup de services à l’équipe notamment lors des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2017 où il était l’artificier qui avait permis au Sénégal de décrocher sa qualification pour Gabon 2017, en étant décisif quasiment à chaque match. Bien sûr, avant la CAN, ‘‘Diégo’’ ne décevait presque jamais. Mais son manque de temps de jeu l’a plongé dans une crise profonde. Il n’a pas marqué avec les Lions depuis juin 2016 contre le Burundi (2-0) lors de la 5e journée des éliminatoires de la Can 2017. En club, il a joué peu cette saison avec Stoke City. D’ailleurs, il a quasiment évolué au poste d’arrière droit alors qu’il a toujours joué comme attaquant son poste habituel.  Ce qui n’a pas plaidé en sa faveur. L’international sénégalais a inscrit un seul petit but en 27 matchs dont 15 comme titulaire.

On le reconnaît, ‘‘Diégo’’ est en panne sèche. Mais, cela suffit-il pour qu’on l’enterre si vite ? N’oublions pas que parmi les attaquants qui sont en équipe du Sénégal, il est le seul qui compense par un gros cœur. Il fatigue la défense. Un atout à tenir en compte même quand Sadio Mané et Diao Baldé Keita reviendront.

Mamadou Salif GUEYE

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.