Extradition de Toumba Diakité, à Conakry : l’INIDH se dit « satisfait » et « inquiet » | www.igfm.sn
mercredi, 26 avril 2017
               
Accueil / ARTICLES / Actualité / Extradition de Toumba Diakité, à Conakry : l’INIDH se dit « satisfait » et « inquiet »

Extradition de Toumba Diakité, à Conakry : l’INIDH se dit « satisfait » et « inquiet »

Extradition de Toumba Diakité, à Conakry : l’INIDH se dit « satisfait » et « inquiet »
Mamady Kaba président de l’Institution Nationale Indépendante des Droits de l’Homme (INIDH) guinée

iGFM – (Dakar) – L’ancien aide de camps Aboubacar Toumba Diakité en cavale depuis 7 ans, a rejoint dimanche 12 mars le territoire guinéen sous une forte escorte. Au micro deGuinéenews© ce lundi 13 mars, Mamady Kaba président de l’Institution Nationale Indépendante des Droits de l’Homme (INIDH), se dit à la fois satisfait et inquiet.

 » Ma satisfaction est que c’est un pas important dans la tenue du procès du dossier du 28 septembre, ce qui est notre souhait maintenant « , a affirmé le président de l’INIDH.Poursuivant, Mamady Kaba n’a pas caché le sentiment négatif qui le tracasse.  » Mon inquiétude se situe d’abord au niveau de la sécurité de M. Toumba. Nous souhaitons que sa sécurité soit garantie et que l’opportunité lui soit donnée de dire tout ce qu’il pense, tout ce qu’il sait de ce dossier en toute liberté et en toute sécurité « , déclare-t-il.

Selon le président de l’INIDH, l’arrestation de Toumba est la fin d’un feuilleton et le début d’un autre. “ L’extradition de M. Toumba doit permettre que d’autres dignitaires du CNDD (conseil national pour la démocratie et le développement) puissent regagner la Guinée, je parle notamment à M. Moussa Dadis Camara qui est actuellement au Burkina Fasso et qui doit rejoindre la Guinée pour donner sa version des faits à la justice. Egalement, le ministre de la défense de l’époque le général Sékouba Konaté doit aussi donner sa version « , a-t-il affirmé.

Concluant, Mamady Kaba de l’INIDH estime que l’arrestation et l’extradition de Toumba Diakité sont des efforts à saluer mais restent insuffisants par rapport à la tâche qui reste à faire.  » Il faut poursuivre les efforts pour que tout ce qui sont soupçonnés d’avoir trempé les mains ou d’avoir occasionné les événements du 28 septembre, puissent s’expliquer devant la justice de notre pays. C’est vraiment une préoccupation « , affirme-t-il.

A rappeler que l’ancien aide de camps Aboubacar Toumba Diakité, est l’un des présumés acteurs des événements du 28 septembre et que sa déposition apporterait une certaine lumière dans ce chaud dossier.

Auteur : Guineenew

Commentaire Facebook

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

}