igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Formation et auto-emploi : les recommandations du Cese au ministre de tutelle

Actualité
iGFM – (Dakar) – Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a appelé, mardi, le ministre de l’Emploi, Dame Diop, à veiller à l’application des recommandations qu’il a formulées pour le secteur de la formation professionnelle et de l’apprentissage.
Lors d’une session extraordinaire sur le thème « La réforme de l’apprentissage, la promotion de la créativité et du travail décent au Sénégal : impact sur le développement de l’auto-emploi des jeunes », les conseillers ont émis des avis et formulé des recommandations pour la formation professionnelle et l’apprentissage.
Ils ont par exemple appelé à promouvoir la formation durable en développant des partenariats entreprises/centres de formation professionnelle pour adapter davantage les curricula aux besoins de ces dernières, en vue de faciliter l’insertion professionnelle des diplômés.
Entre autres, ils ont aussi suggéré au ministre d’affecter davantage de crédits pour le financement des projets et actions en matière d’apprentissage et de la promotion de l’emploi des jeunes.
« Je voudrais vous encourager à tenir compte des recommandations qui ont été formulées ici, notamment de diriger les actions vers les secteurs pas encore comme l’agriculture qui n’emploie que 8,4% des actifs », a souligné la présidente du CESE, Aminata Touré.
Elle a aussi proposé au ministre de l’Emploi de combiner les actions du secteur avec celles de l’agriculture, pour mieux fixer les jeunes qui, selon elle, s’orientent de plus en plus vers d’autres types d’activités.
Mme Touré a par ailleurs encouragé le ministre à suivre le plaidoyer des artisans sur la commande publique, en particulier concernant le mobilier de l’Etat.
Dame Diop a insisté sur l’importance de la communication dans la sensibilisation des jeunes qui considèrent la formation professionnelle comme une seconde chance.
Pour lui, il est important de montrer aux jeunes que la formation professionnelle favorise l’auto-emploi.
« La question de l’emploi ne se règle pas par l’emploi salarié, mais plutôt par l’auto-emploi », a-t-il fait valoir.
Il estime que l’idéal serait d’aller vers l’autonomisation économique en vue de régler le problème de l’inadéquation formation/emploi.
Et le ministre de l’Emploi, de la Formation professionnelle et de l’Artisanat de révéler que son département compte créer des centres locaux emploi et formation, dans toutes les capitales régionales du pays.
Auteur : Aps 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Actualité

Aller vers HAUT