igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Gamou 2019 : A Kaolack, Taximen et Jakartamen ne roulent pas sur la même fréquence

Actualité

iGFM-(Kaolack) A Kaolack, les Jakartamen sont visibles partout. A l’entrée en passant par le centre ville, il est impossible d’ignorer leur forte présence tellement qu’ils occupent toutes les voies, a constaté notre envoyé spécial dans la région.

En cette période de célébration de la naissance du prophète Mohammad, Kaolack bouge. Mieux, les Jakartamen qui sont les plus visibles, gagnent bien leur vie. Ce, parce que beaucoup de fidèles préfèrent prendre les Jakarta pour accéder à la cité religieuse, Médina Baye, la destination privilégiée depuis quelques jours. Mais, à la veille de la célébration de la venue au monde du prophète, il a été constaté que les motos jakarta ravivent la vedette aux taximen dépossédés de leurs clients en raison du trafic noté dans la ville.

En effet, on ne peut pas faire un pas sans qu’un conducteur de moto jakarata ne passe, mais pas avec n’importe quelle vitesse. Ils conduisent tous brutalement et n’importe comment. Pire, ils ne respectent pas le code de la route. La preuve, notre chauffeur a failli renverser deux conducteurs non loin de la gare routière de Nioro. Un comportement qualifié d’acte d’indiscipline par beaucoup de passagers qui ont préféré prendre un taxi pour se rendre à Médina Baye. Mais en conclusion, la guerre entre les taximen et les conducteurs de motos jakarta est loin de tirer son épilogue. Pour l’heure, les Jakartamen sont au dessus.

Mamadou Salif GUEYE (Envoyé spécial à Médina Baye, Kaolack)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Actualité

Aller vers HAUT