igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Habib Bèye : « Pour gagner la CAN, il faut montrer de la personnalité »

Sport/Vidéo

iGFM-(Dakar) A Dakar depuis quelques jours avec ses collègues de Canal+ pour une campagne sur la Coupe d’Afrique des Nations de football (21 juin-19 juillet), l’ancien international sénégalais, Habib Bèye a saisi cette occasion pour évoquer largement cette compétition qui arrive à grands pas. L’actuel consultant de la chaîne cryptée a notamment indiqué que si le Sénégal veut gagner la CAN, il faudra montrer de la personnalité.

« Pour gagner des compétitions il faut beaucoup plus que ça. Il faut montrer de la personnalité. Et pour cette équipe, on a constaté que peut-être ce manque de leadership, à un moment donné a manqué à l’équipe. Lorsqu’on regarde le match face à la Colombie, c’est un match dans lequel on doit prendre un point et on se rend compte que lorsque ça ne se passe pas très bien pour nous et qu’on prenne un but sur coup de pied arrêté, l’équipe a du mal à réagir. Lorsqu’on voit aussi le match contre le Cameroun qui jouait avec un bloc bas et qui avait fermé le jeu, on n’arrivait pas à trouver la bonne formule ».

Sadio Mané, leader technique et non charismatique

« Lorsque je parle de supplément d’âme, c’est ce joueur qui va être peut-être moins dans le talent, c’est ce joueur qui va haranguer l’équipe, qui va porter l’équipe un tout petit peu sur ses épaules. Et je crois que, identifier ça que chez Sadio, devient un problème pour notre équipe. Parce que je ne pense pas qu’il ait la capacité au fait d’être un leader charismatique, il est un leader technique ».

Kouyaté, Gana, Koulibaly, les caractères de l’équipe

« Je crois qu’il faudra que cette équipe se révèle mentalement et là on a des caractères. Je pense à Cheikhou Kouyaté, Kalidou Koulibaly et à Idrissa Gana Guèye qui ont l’habitude de jouer des matches de très haut niveau. Et qui en ce moment là lorsque c’est difficile, lorsque c’est moins facile pour eux, de mettre le bleu de chauffe, et de rentrer dans un aspect où cette équipe va développer moins de jeu. Regardez l’exemple du Cameroun lors de la dernière CAN (2017), ils ont su miser sur l’unité. Ils ont su résister lorsque c’était difficile et au final ils sont sacrés champions d’Afrique », a-t-il dit, indiquant que les 23 de Cissé lui semblent être les meilleurs pour aller chercher le premier trophée majeur en Egypte.

Entretien : Mamadou Salif GUEYE

Images : Bathie GNING

 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Sport

Aller vers HAUT