Idrissa Gana Gueye, milieu de terrain des Lions : «Nous mettons beaucoup d’intensité dans la préparation… C’est rassurant» | www.igfm.sn
vendredi, 17 novembre 2017
               
Accueil / xL'OBSERVATEUR / Sports / Idrissa Gana Gueye, milieu de terrain des Lions : «Nous mettons beaucoup d’intensité dans la préparation… C’est rassurant»

Idrissa Gana Gueye, milieu de terrain des Lions : «Nous mettons beaucoup d’intensité dans la préparation… C’est rassurant»

Idrissa Gana Gueye, milieu de terrain des Lions : «Nous mettons beaucoup d’intensité dans la préparation… C’est rassurant»

L’OBS – Ménagé par le sélectionneur lors du premier match amical face à la Libye dimanche dernier, Idrissa Guèye est d’attaque pour affronter le Congo, dans le cadre de la dernière rencontre de préparation de la Can 2017. Le milieu défensif des Lions et des Toffees d’Everton (Angleterre) tire un bilan positif du stage effectué dans la capitale congolaise, que ses coéquipiers et lui quittent demain matin pour rejoindre Franceville au Gabon.

 

ETAT DE FORME DU GROUPE

«Le camp de préparation s’est très bien passé. Pour le moment, on n’a pas de blessé dans le groupe, «Alhamdoulilah». Nous sommes concentrés lors des séances et nous mettons beaucoup d’intensité dans la préparation cette semaine. C’est rassurant. Nous avons besoin de ça pour la Can. Nous savons tous que la compétition ne sera pas facile. Il faudra être prêts. C’est ce qui explique l’intensité qu’on a mise cette semaine dans la préparation.»

 

SEMAINE DE PREPARATION AU CONGO

«Tout le monde se sent bien depuis que nous sommes là. L’équipe s’est très bien entraînée cette semaine. A l’heure actuelle, je peux dire que tous les joueurs sont prêts pour disputer le match de préparation contre le Congo. J’espère que ça se passera bien, comme lors du premier match (contre la Libye) et qu’il n’y aura pas de blessé(s) à l’issue de la rencontre, mais qu’on en sortira également avec la victoire, histoire de maintenir le moral au beau fixe avant de rejoindre le Gabon.»

 

ABSENCE FACE A LA LIBYE

«Personnellement, j’étais prêt pour le premier match contre la Libye dimanche dernier. Mais je pense que le coach a pris la bonne décision de nous faire souffler un peu, parce que c’est vrai qu’avec le Boxing Day, ce n’était pas facile d’enchaîner les matchs comme ça car on a quand même beaucoup joué en club à la fin de l’année (trois matchs en une semaine, ndlr). On sait que le plus important, c’est d’arriver prêt et frais pour la compétition, la Coupe d’Afrique. Il fallait qu’on récupère pour être en forme pour la Can. Maintenant, si le coach fait appel à moi, je suis disponible. Je suis là pour me mettre à sa disposition, je m’entraîne pour bien préparer la Can.»

BABACAR NDAW FAYE, ENVOYE SPECIAL A BRAZZAVILLE

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.