INDEX – L’OBS | www.igfm.sn
mercredi, 7 juin 2017
               
Accueil / xL'OBSERVATEUR / Index / INDEX – L’OBS

INDEX – L’OBS

INDEX – L’OBS
INDEX

 

Fpdr

La Conférence des Leaders du Fpdr qui s’est réunie hier, a prévenu qu’elle ne saurait accepter «le forcing permanent de Macky Sall qui prépare une confiscation de la volonté populaire lors des prochaines élections législatives». Selon eux, la réforme non concertée du statut des magistrats aboutissant à la fragilisation des voies de recours, l’instrumentalisation de la Justice à des fins de neutralisation, la poursuite des pratiques frauduleuses dans les commissions d’établissement de la nouvelle Cni, ainsi que les décisions non concertées sur l’augmentation du nombre de députés et la volonté de revenir sans consensus, sur la date des élections, témoignent cette volonté du chef de l’Etat. «Entre autres points, tous ces éléments indiquent une volonté de perpétrer un coup d’Etat électoral de la part d’un pouvoir devenu minoritaire et discrédité par les scandales. Le Fpdr avertit solennellement qu’il ne saurait accepter une telle perspective et ne reculera devant aucun sacrifice pour imposer l’organisation d’élections libres et démocratiques». La Conférence des Leaders qui a également exprimé sa solidarité agissante avec le maire Bamba Fall, le député Aminata Diallo et leurs camarades, «victimes d’une tentative de liquidation politique par des moyens judiciaires», appelle tous les députés à refuser de voter la levée de l’immunité parlementaire de la socialiste.

Paix

C’est la paix des braves entre les différents responsables de l’Apr à Tambacounda. Ces derniers dont l’adversité était tellement féroce qu’ils ne pouvaient se croisaient dans une cérémonie ou une ruelle, pactisent maintenant. Tout ce que la région de Tamba compte comme responsable de l’Apr et alliés s’est déplacé samedi au stade El Hadj Boubacar Diop pour soutenir Me Sidiki Kaba, parrain de la finale de l’Orcav, jouée dans la plus grande sportivité. «Tous les responsables politiques de l’Apr et ses alliés de la région de Tamba ont tenu à honorer le ministre de la Justice à travers sa finale», a confié le maire de Koussanar, Boubacar Bâ, qui s’était déplacé pour soutenir Me Sidiki Kaba qui a inondé de matériels sportifs la main-courante du stade régional El Hadj Boubacar Diop. Interpellé sur l’unité des responsables de l’Apr qui ont enterré la hache de guerre, il déclare que les relations ne souffrent plus d’aucune contestation : «Il faut que les militants et les populations comprennent qu’entre les différents responsables de l’Apr de Tambacounda, c’est la paix des braves et que les relations ne souffrent plus d’aucune contestation. Et que la seule bataille qui devra être gagnée, c’est celle de l’union pour le triomphe du parti aux élections législatives de 2017 et le développement de notre région.»

Tambacounda

Le dispositif de sécurisation mis en place par le Lieutenant-colonel Moustapha Ndour, commandant la Légion Est de la gendarmerie de Tambacounda, a permis l’interpellation de 560 personnes pour identification, dont 103 étrangers : 457 Sénégalais, 06 Mauritaniens, 25 Nigérians, 23 Guinéens, 41 Gambiens, 04 Américains, 18 Nigériens, et 367 véhicules ont été contrôlés. A Kédougou, les pandores ont pu saisir 920 litres de gasoil, dimanche, à l’entrée de la commune. Il y avait 400L de Super et 520L de gasoil. Ce gasoil sera remis au service du commerce de Kédougou. Le poste de Sabodala a pu, en outre, saisir 6 Kg de chanvre indien en briques sur une piste de brousse à l’entrée du village de Diakhaling, transportés par un individu à bord d’une moto. A Tambacounda, la brigade de recherche a également arrêté 2 individus détenteurs de 200 grammes de chanvre indien. Il s’agit de A.M. au quartier Saré Guilél et D.T. au quartier de Salikéné avec 03 cornets, au quartier Pont.

Tambacounda (Bis)

A Maka Kolibantang, le poste de gendarmerie a procédé, dimanche, à la saisie de marchandises frauduleuses le long de la frontière avec la Gambie. Il s’agit de 7 sacs de sucre, une charrette et un cheval. L’auteur a détalé comme un lapin sur l’axe Maka-Koussanar, plus précisément au croisement de Yarella. En outre, les gendarmes ont mis la main sur 04 personnes placées en garde à vue pour détention et usage de chanvre indien. Grace à la mobilisation de toutes les brigades de la Légion Est et des éléments des différents Escadrons d’intervention de la région, cette large opération a été une parfaite réussite et surtout une satisfaction pour toute la population de Tambacounda. Le pandore en chef qui a effectué un tour dans les différents secteurs d’opérations de ses éléments, a promis une guerre sans merci aux trafiquants et malfaiteurs de tous acabits.

Cmu

A Kolda, la gratuité des soins pour les enfants de 0 à 5 ans est une réalité ainsi que la césarienne pour les femmes. Cependant, en dépit d’un processus d’accélération de la mise en place des mutuelles de santé, celles-ci demeurent toujours méconnues du grand public, malgré leurs multiples avantages, selon le Dr Ousmane Diop, chef de service régional de l’Agence pour la couverture maladie universelle (Acmu). Dans son ambition de faciliter l’accès aux soins à tous les citoyens, le gouvernement du Sénégal joue la carte de la proximité, explique-t-il. A Kolda, l’Acmu a mis en place 43 mutuelles de santé à l’échelle régionale : seize dans le département de Kolda, seize à Vélingara et onze à Médina Yoro Foulah, a précisé Dr Diop. «Toutes les communes de la région sont dotées d’une mutuelle de santé au moins.  Maintenant, il faut aller vers une campagne de communication en masse pour qu’elles (les populations) comprennent le rôle que ces mutuelles peuvent jouer pour leur santé.»

Cmu (Bis)

Même s’il se garde de parler des statistiques, il assure qu’une  fourniture  effective  de prestations a été notée aussi bien pour le paquet de base (poste de santé et centre de santé)  que pour le  paquet complémentaire niveau hôpital, idem pour la  prise en charge des bénéficiaires de Bourse de sécurité familiale  et l’application de la gratuité des soins pour les  enfants de moins de cinq ans. Dr Diop qui magnifie, à sa juste valeur, l’implication des autorités administratives, locales et les partenaires techniques et financiers, reste très optimiste sur l’implication de toutes les couches sociales, notamment les plus démunies, dans la mise en œuvre de la politique sanitaire gouvernementale de la Couverture maladie universelle.

Incendie

Le degré de brûlure sur leur corps était tel que les trois victimes ne s’en sont pas remises. Trois des quatre victimes de l’incendie qui s’est produit au village de Kheun, dans la commune de Ronkh, ont péri. La quatrième, Mamadou Diao, 37 ans, lutte contre la mort sur son lit d’hôpital. Originaire du Wassadou, tout comme les trois autres victimes, s’active dans la recherche de l’encens appelé communément «gowé», sur l’autre rive du fleuve jouxtant la Mauritanie. Surpris par un incendie, ces travailleurs ont tenté de se sauver.

Seulement, piégés dans la boue, ils n’ont pu aller loin. Plus chanceux, le cinquième a pu rallier le fleuve et se sauver. L’infirmier-chef de poste de Diawar est intervenu pour évacuer les blessés au Centre hospitalier régional de Saint-Louis. Brûlés au 3e degré, trois sinistrés étaient, au moment de l’évacuation, dans un état carbonisé, avec 65% de surface corporelle brûlée. Les défunts seront inhumés dans les prochaines heures.

VIH/Sida

Dans le cadre du programme Frontières et vulnérabilités au VIH/Sida en Afrique de l’Ouest, la capitale sud du pays a, depuis hier, son premier Pavillon de traitement ambulatoire. L’inauguration des travaux de réfection du Pta à l’hôpital «Silence» a été faite en présence de la chargée d’affaires et chef de la mission de coopération du Luxembourg au Sénégal, des personnes vivant avec la maladie et des autorités étatiques et sanitaires de la région. D’un coût global de presque 28 millions de FCfa, avec une contribution du Luxembourg à hauteur de 78% du budget, le projet a été réalisé par  Enda Santé, Sanacces Luxembourg et Handicap International. Installé dans un contexte marqué par un taux de prévalence du VIH/Sida et de violences sexuelles élevé, une forte mobilité des populations, notamment pour la recherche de soins, «Frontières et vulnérabilités contribue à l’accès aux soins et à leur continuité ou encore à la collaboration transfrontalière en matière de santé et l’intégration globale ou sectorielle de 9 pays de la sous-région», explique le Dr Ousseynou Cissé, responsable du Pta.

VIH/Sida (Bis)

Convaincu que cette unité de traitement ambulatoire permet aussi une bonne prise en charge des personnes hautement vulnérables, Dr Cissé souligne que cette structure est un des services les plus sollicités par les personnes vivant avec le VIH/Sida en Casamance et des pays frontaliers. Depuis son ouverture, 2 000 patients ont bénéficié d’un suivi médical, de soins et de traitement de qualité. Cette prise en charge ouverte à tous, joue un rôle déterminant pour l’atteinte de la stratégie de lutte contre le Sida, intitulé Tatarsen, adoptée par le Sénégal et dont le lancement s’est tenu à Ziguinchor», a ajouté Dr Cissé. Si l’entretien vaut parfois plus que l’investissement, «nous ferons de notre mieux pour entretenir ce bijou», a promis le porte-parole des personnes vivant avec la maladie. Les travaux de réhabilitation et l’équipement de ce service permettront l’amélioration des conditions de travail du personnel, la qualité des services et l’accueil des patients.

Prodac

Une nomination ça se fête. Et celle de Abdoulaye Seydou Sow, responsable politique de l’Alliance pour la République (Apr) de Kaffrine au poste de président du Conseil d’orientation du Programme des domaines agricoles communautaires (Prodac) n’a pas laissé certaines populations du Ndoucoumane indifférentes. Et en guise de reconnaissance au Président Macky Sall, ces militants ont organisé hier une grande rencontre dénommée «Sargal Macky» pour manifester leur joie, mais aussi exprimer tout leur soutien au chef de l’Etat. Selon Baba Niang, responsable politique de l’Apr à Kaffrine, par ailleurs porte-parole du jour, c’est avec l’arrivée de Abdoulaye Seydou Sow à l’Apr que le parti de Macky Sall a connu de véritables changements. M. Niang révèle également que c’est grâce à l’ancien poulain de Me Abdoulaye Wade qui a rejoint le camp présidentiel depuis mars 2016, que leur formation politique qui était plongée dans un désordre total, émaillée par des querelles internes, a commencé à se massifier considérablement et occuper la première place parmi tous les partis politiques de la commune et du département. Ainsi, se sentant très honorés, les militants du président du Conseil d’orientation du Programme des domaines agricoles communautaires (Prodac) promettent au président de la République une inscription massive sur les listes électorales afin de le réélire en 2019 dès le premier tour.

Prodac (Bis)

Contrairement à ses militants qui ont organisé hier une grande manifestation en guise de reconnaissance au Président Macky Sall, les militants de la Convention des jeunes républicains (Cojer) de la localité s’insurgent contre cette nomination de leur camarade de parti. Selon Cheikh Ahmet Tidiane Ndiaye, coordonnateur départemental de ladite structure à Kaffrine, il est inadmissible, voire incompréhensible que le Président Macky Sall donne autant de faveurs à Abdoulaye Seydou Sow, un transhumant et militant de la dernière heure, en le nommant à un poste aussi stratégique. Cheikh Ahmet Tidiane Ndiaye et ses camarades contestataires soutiennent que, contrairement au tout nouveau patron du Prodac qui n’a même pas encore fait 1 an au sein de l’Alliance pour la République (Apr), d’autres responsables politiques plus engagés, comme Momar Talla Cissé qui a tout fait pour le parti, sont laissés en rade. Ainsi, pour éviter des frustrations et permettre à tous les leaders de l’Apr de Kaffrine de parler le même langage et travailler pour l’intérêt du Président Sall, les jeunes de la Cojer invitent leur mentor, Macky Sall, à rétablir les responsables «apéristes authentiques» dans leur droit.

 

Nécrologie

La communauté Layène est en deuil, avec le rappel à Dieu, hier en début de soirée, de Sokhna Adama Seyni Thiaw Laye, grande sœur du khalife général des Layènes, Seydina Abdoulaye Thiaw Laye. Elle a été inhumée hier, dans le mausolée de Seydina Issa Rohou Laye, à Cambérène, en présence de plusieurs disciples.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.