igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Interdiction du port du voile à Jeanne d’Arc : L’État menace de fermer l’école

Actualité
iGFM – (Dakar) – L’État du Sénégal menace de fermer l’Institution Sainte Jeanne d’Arc ou de la placer sous administration provisoire suite à ce qui est convenu d’appeler l’affaire de l’interdiction du port du voile. Selon le journal Les Échos, qui donne l’information, la direction de l’Isja, qui campe sur sa position de faire respecter son règlement intérieur, refuse de céder à la pression des autorités.

L’école demande notamment à l’État de conseiller aux 26 familles concernées par la mesure, soit 2% de l’effectif, d’aller voir ailleurs, d’autant plus que des places leur ont été réservées aux Maristes.

Il s’agit de 23 Libanaises et 3 sénégalaises sur un total de 1740 élèves. Une rencontre de la dernière chance est prévue cet après-midi entre les autorités de l’État et la direction de l’Isja.

IGFM

11 Comments

  1. L’état du Sénégal n’a qu’à fermer cette école. Cela leur apprendra à violer les droits légitime de ces étudiants. Le Sénégal n’a jamais connu de problème de la sorte. Partout dans le monde nous voyons cette tendance satanique d’interdiction du voile. Plusieurs groupes et lobbies dans plusieurs pays du monde faisant une promotion graduelle, perfide, et silencieuse de l’islamophobie commence à nous emmerder avec leur histoire de voile. Ce n’est pas qui sur ta tête qui compte mais ce qui est dedans. C’est honteux de voir une école accepter ce genre de réflexion attarder et régressive de l’inclusion sociale en milieu scolaire. Nous vivons une époque de conciliation sociale ou les gens se tolère malgré les scandales ahurissants que font retentir certains groupes. Le Sénégal est un pays à 90% musulmans qui n’a jamais eu de problèmes inter religieux. Et ces innovateurs dépourvus de raisons ne sachant plus quoi mettre sur la table nous amène ces règles stupides dépourvu de fondements raisonnable. Nous sommes un pays de croyant alors commencer une tendance d’interdiction du voile pour réduire la religion des musulmans pour graduellement la confondre à d’autre cultures qui sont en contradiction avec ses fondements pour pénaliser des enfants innocents des perversités de certains illuminés. C’est tout à fait ridicule, et indigne d’un établissement scolaire. S’ils n’acceptent pas ces élèves, l’état du Sénégal doit les sanctionner ou confier sa gestion à d’autre qui sont en mesure de respecter les droits et valeurs des sénégalais et surtout des musulmans. C’est une honte le diable est entrain de prendre au piège ce pays qui fut le siège de tant de belles valeurs et bonnes moeurs.

    Et les soeurs pionnières de ces etablissements scolaires privé catholiques étaient elles mêmes voilés alors pourquoi de nos jours on emmerde avec le voile musulman. C’est incroyablement ridicule et honteux.

    ISJA c’est la honte!

  2. L’Etat doit être intransigeant sur cette affaire.IL est hors de question de laisser un règlement intérieur d’une école primé sur la charte fondamentale du pays.Si cette école ne veutpas rester les lois de ce pays l’État du Sénégal n’a qu’a procédé a sa fermeture.

    • L’état du Sénégal n’a qu’à fermer cette école. Cela leur apprendra à violer les droits légitime de ses étudiants. Le Sénégal n’a jamais connu de problème de la sorte. Partout dans le monde nous voyons cette tendance satanique d’interdiction du voile. Plusieurs groupes et lobbies dans plusieurs pays du monde faisant une promotion graduelle, perfide, et silencieuse de l’islamophobie commencent à nous emmerder avec leur histoire de voile. Ce n’est pas ce qui est sur ta tête qui compte mais ce qui est dedans. C’est honteux de voir une école accepter une telle réflexion attardée et régressive de l’inclusion sociale en milieu scolaire. Nous vivons une époque de conciliation sociale ou les gens se tolèrent malgré les scandales ahurissants que font retentir certains groupes (homosexuelles, athées, transgenres, etc.). Pourtant on les défends ces groupe. Alors pourquoi ne pas laisser en paix les musulmans. Ce que ses gens essaient d’empêcher les détruira absolument. Le Sénégal est un pays à 90% musulmans qui n’a jamais eu de problèmes inter religieux. Et ces innovateurs dépourvus de raisons ne sachant plus quoi mettre sur la table des réformes nous amène ces règles stupides dépourvu de fondements raisonnables. Nous sommes un pays de croyant alors commencer une tendance d’interdiction du voile pour réduire la religion des musulmans pour graduellement la confondre à d’autre cultures qui sont en contradiction avec ses fondements pour pénaliser des enfants innocents des perversités de certains réformistes avant gardistes, c’est tout à fait ridicule, et indigne d’un établissement scolaire. C’est un manque d’éducation et de respect venant de ceux qui ont la fonction d’éduquer. S’ils n’acceptent pas ces élèves, l’Etat du Sénégal doit les sanctionner ou confier sa gestion à d’autres qui sont en mesure de respecter les droits et valeurs des sénégalais et surtout des musulmans. C’est une honte le diable est entrain de prendre au piège ce pays qui fut le siège de tant de belles valeurs et de bonnes moeurs.

      Et les soeurs pionnières de ces etablissements scolaires privé catholiques étaient elles mêmes voilés alors pourquoi de nos jours on nous emmerde avec le voile musulman. C’est incroyablement ridicule et honteux.

      ISJA c’est la honte!

  3. En Arabie saoudite c’était le même scénario ms le gouvernement saoudienne a prit ses responsabilités de fermés tout les écoles française

  4. Je me demande où est la laïcité que l’on parle toujours dans notre pays? Cette école ( jean d’arc) doit etre contrain de se conformer à notre constitution. Il est impensable de laisser cette école nous dicter sa loi.
    L’état n’a qùà prendre sa responsabilité . »Mbedioume kaname boromone mokaye fadiale bopame »
    Toutes mes excuses.

  5. Il faut pas que la minorité dicte sa loi à la majorité. Le musulman sénégalais est le plus tolérant mais il ne faut pas qu’on pense qu’il est faible. De grâce ne pertubez pas cette symbiose entre musulmans et chrétiens

  6. En Turquie, il existe 76 écoles françaises, est-ce qu’il viendrait l’idée à l’une d’elles d’interdir le voile. Évidemment que non surtout avec Erdogan. Sinon le fermeture dans les 24 h. Demander à Macron qui s’était opposé à l’ouverture d’une école turque à Paris malgré l’autorisation de la ville de Paris

    • Reconnaissons tous si c’était au temps de wade la page de cette école est tournée. Je suis désolé macky sall et serigne m’baye thiam ont réduit une salle de classe de 65 élèves lors de la visite de macron c’est honteux

  7. C’est le principe qu’il faut défendre et non le nombre d’élèves concernées. D’aileurs si l’école existe c’est parce qu’elle a l’agrem De l’etat. L’état c’est avant tout l’autorit

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Actualité

Aller vers HAUT