igfm.sn : Informez-vous juste et vrai
, Keur Massar : un ex-sapeur-pompier tué à coups de sabre, www.igfm.sn

Keur Massar : un ex-sapeur-pompier tué à coups de sabre

Société

IGFM-Un ex-sapeur-pompier de 58 ans a été tué à coups de sabre au cours d’une violente bagarre qui l’a opposé à son compagnon, après une virée très arrosée à Keur Massar. Le présumé auteur de la mort de l’ex-sapeur-pompier a été cueilli et placé en garde à vue à la Brigade de Gendarmerie de la localité, informe « L’Observateur ».

Il était une heure, dans la nuit du jeudi 25 au vendredi 26 octobre 2018, lorsque Amadou Tall et son compagnon, tous deux ivres morts, s’accrochent violemment. C’était au quartier Medina Gamou Sarr qui jouxte la décharge de Mbeubeuss?  Un quartier criminogène où les malfaiteurs dictent très souvent leurs lois aux populations. Là-bas, lorsque l’ex sapeur-pompier et son camarade se sont copieusement insultés avant d’en venir aux mains, les populations, habituées à de telles scènes de violence, se sont gardées d’intervenir. D’ailleurs, la plupart se sont immédiatement barricadées, narre « L’Observateur ».

Seuls quelques téméraires assistent impuissants à l’effroyable mise à mort de l’ex sapeur-pompier. En effet, Amadou Tall a été littéralement charcuté par son camarade qui lui a infligé plusieurs coups de sabre à différentes parties de son corps. Quand enfin ce dernier assène le dernier coup de sabre, Amadou Tall avait déjà trépassé. «Il était déjà mort lorsque son compagnon l’a abandonné sur les lieux pour s’enfuir avec son sabre dégoulinant de sang, prêt à s’en prendre à ceux qui tenteraient de l’arrêter», souffle un témoin de la bagarre, très affecté «par la violence inouïe avec laquelle le meurtrier s’est acharné à coups de sabre sur l’ex sapeur-pompier».

N’empêche, la cavale du présumé meurtrier n’a pas duré longtemps. Résidant au quartier Dinguiraye de Keur Massar, pas très éloigné des lieux du crime, le camarade du défunt Amadou Tall a été localisé, puis cueilli par les gendarmes. Dans les quartiers environnants de la décharge de Mbeubeuss, ce meurtre a créé une vive émotion chez les populations. Le défunt était connu des populations qui racontent : «Amadou Tall, né en 1960, marié et père de deux enfants, était un sapeur-pompier avant d’être viré du corps des soldats du feu pour des écarts de conduite. Ce fut alors une descente aux enfers pour Amadou que l’épouse finira par quitter. Une situation désespérée qui l’obligera à noyer régulièrement son chagrin dans un verre. Il vivait de petits boulots et s’était reconverti dans le gardiennage.»

IGFM

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Société

Aller vers HAUT