La Marche de Fatou Cissé de Bakel avec Macron ! | www.igfm.sn
samedi, 14 octobre 2017
               
Accueil / International / La Marche de Fatou Cissé de Bakel avec Macron !

La Marche de Fatou Cissé de Bakel avec Macron !

La Marche de Fatou Cissé de Bakel avec Macron !

iGFM – (Dakar) Fatou Cissé Franco-sénégalaise, originaire de Bakel, est une jeune Soninké de 27 ans. Elle est membre active d’ »En Marche » et s’est beaucoup investie lors de la campagne électorale pour l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République.  Dans cet entretien accordé à soninke.tv, elle revient sur  son engagement et ses attentes. Fatou  parlera aussi de l’Association des jeunes de Bakel en France (AJBF), une structure dont elle est la vice-présidente.

ENTRETIEN…
Fatou Cissé, vous êtes membre d’« En Marche» d’Emmanuel Macron devenu « La République en Marche» après la victoire de ce dernier au second tour de la présidentielle de 2017 face à Marine Le Pen. Qu’est-ce qui explique votre engagement dans ce mouvement ?

D’abord merci pour l’intérêt que vous portez à ma modeste personne. Je suis une Soninkè de Bakel. J’ai 27 ans et je suis conseillère en insertion professionnelle. Je me suis engagée dans le mouvement d’En Marche avec Emmanuel Macron depuis la création en avril 2016 en commençant par la Grande marche dans le val d’Oise en tant que coordinatrice jusqu’à la campagne électorale dans l’Essonne comme animatrice locale. Mon engagement est surtout dû a une ambition de vouloir changer les choses et faire bouger les lignes. Je refuse que le pays reste bloqué. Car je suis persuadé que la France à besoin d’un homme ambitieux comme Emmanuel Macron pour enfin nous libérer de ces clivages de partis politiques  gauche / droite basés parfois  sur des extrêmes qui s’appuient sur des projets d’isolement et de discrimination. Avec En Marche, nous avons un projet et ce projet est la France que nous avons portée, une France des valeurs de rassemblement jusqu’à cette victoire mérité de l’élection d’Emmanuel Macron président de la république française sous la cinquième république. Nous défendons les valeurs de la république qui sont la liberté, l’égalité et la fraternité.

Vous êtes française d’origine sénégalaise, qu’elles sont vos attentes après la victoire de Macron pour qui vous êtes engagée ? Qu’est-ce que les étrangers en France pourraient attendre du nouveau président?

Les attentes je pense qu’elles sont assez visibles. Car il y’a une logique liée à mes origines sénégalaises et africaines surtout. Car qui voit Emmanuel Macron voit une nouvelle façon de faire et ce renouvellement j’ose croire qu’il s’appliquera sur tous les plans, à tous les niveaux. Mes attentes, c’est des politiques qui favoriseront une libération économique des anciennes colonies de la France surtout l’Afrique de l’ouest pour arriver à un continent souverain incarné par l’Union africaine avec des pays démocratiques, sans dictature et sans guerre et suffisamment forts avec une monnaie commune  pour travailler au développement et créer de l’emploi pour les jeunes.

Vous avez fini de savourer la victoire d’Emmanuel Macron à la présidentielle. Quelles sont les perspectives pour Fatou Cissé ?

Aujourd’hui, je ne vous dirais pas que nous avons fini de savourer une victoire totale, même si nous avons réussi notre combat qui est celui de croire en nous. Il reste les législatives et l’objectif est de donner la majorité à la République en marche. Mon engagement n’est pas motivé par l’attente d’une reconnaissance personnelle en retour. Il s’agit plutôt d’un combat d’une jeune femme soninkè,  africaine qui lutte pour que les voies du développement de ce continent ne soient pas tracées de l’extérieur, et que la devise de la France, Liberté, Egalité, Fraternité,. soit une réalité pour tous.

Fatou Cissé, vous êtes aussi un des responsables de l’association des jeunes de Bakel en France (AJBF), vous avez organisé le 29 avril dernier, à Paris, un festival culturel soninke. Quel bilan en tirez-vous ?

Pour cette première initiative je peux dire que c’était une réussite. Nous avons pu, jeunes de Bakel, rassembler la communauté soninkè de partout et cela est à saluer. J’espère que ce festival aura une continuité. A travers soninkè.tv, je tiens à remercier, au nom de l’AJBF, tous les participants qui ont contribué de prêt ou de loin à la réussite de cette manifestation.

Parlez-nous de l’AJBF. Quels sont ses objectifs ?

L’Association des jeunes de Bakel en France est une jeunes association de ressortissants de Bakel qui entend contribuer au développement local de nos terroirs à travers des projets. Il s’agit aussi de rassembler les fils de Bakel et tous les Soninké dans un cadre convivial pour favoriser les échanges, la connaissance mutuelle et cheminer ensemble vers des actions mutualisées dans les domaines économique, social et culturel.

Source: Soninke.tv

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.