igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

«La recommandation du Khalife prime sur la volonté de Cheikh Béthio»

Société

IGFM – C’est à 19H10 que la dépouille de Cheikh Béthio Thioune est portée sous terre, au cimetière Bakhiya. Un rituel qui s’est fait sous la supervision de Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre, en sa qualité de plénipotentiaire de Serigne Cheikh Saliou Mbacké, marabout du défunt. Le porte-parole de la communauté mouride était aussi accompagné de plusieurs dignitaires, dont deux fils de Serigne Saliou, à savoir Serigne Djily et Serigne Mourtalla, ainsi que plusieurs membres de l’entourage du défunt cinquième khalife de Bamba. L’inhumation terminée, toute l’assistance est invitée à s’assoir à même le sol pour suivre religieusement l’oraison funèbre. Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre a la charge de la délivrer. A l’entame de son propos, il précise, à l’endroit de l’assistance, qu’il agit au nom et pour le compte de Serigne Cheikh, khalife de Serigne Saliou Mbacké. Il s’est ensuite beaucoup réjoui du fait que la famille de Cheikh Béthio s’est pliée devant la recommandation du Khalife des Mourides, en acceptant l’inhumation à Touba.

«La volonté de Cheikh Béthio était d’être inhumé à Madinatou Salam le jour où il rendra l’âme. Mais, Serigne Mountakha Mbacké, Khalife des Mourides, en a décidé autrement. Son ndiguel prime sur le vœu de tout talibé mouride. Il (le Khalife) m’a confié que c’est aujourd’hui qu’il vient de se rendre compte des raisons pour lesquelles Serigne Saliou Mbacké l’avait mis en contact avec Cheikh Béthio. Par le respect de cette disposition du chef de la communauté mouride, vous avez fait preuve d’un comportement exemplaire qui fait la fierté de tout le monde. Particulièrement vous, Serigne Saliou Thioune, en votre statut de légitime héritier de Cheikh Béthio, vous avez aujourd’hui la lourde charge de maintenir haut l’étendard. Nous osons croire qu’il ne pourrait en être autrement. Vous avez le profil et les aptitudes pour rehausser à des niveaux inespérés, l’estime et l’aura de votre père. Cet élan de sympathie et de compassion unanime de tous les fidèles, la coïncidence de son rappel à Dieu avec le premier jour du mois béni de Ramadan et son inhumation un vendredi suffisent pour illustrer à suffisance que toutes les bonnes et différentes actions qu’il avait réalisées de son vivant ont eu l’agrément de son compagnon, Serigne Saliou Mbacké», confie la voix du Mouridisme. Serigne Bassirou Abdou Khadre a terminé son discours en priant pour le repos éternel du défunt, non sans déclarer que la cérémonie religieuse se tiendra dimanche prochain, à Madinatou Salam.

EL HADJI ABDOULAYE BAMBA SALL

1 Comment

  1. C’est de la pure hypocrisie. Ils n’ont jamais voulu reconnaitre Bethio qui avait plus de talibes que n’importe quel autre mbacke mbacke et meme l’actuel khalife. La hierarchie mouride a voulu arreter le mouvement tiantacoune qui lui avait la ravi la vedette depuis le deces de Serigne Saliou. Les talibes tiantakounes ont vecu cet ostracisme de la part de Touba. Les tiantacounes ne font que ce que leur guide leur avait recommande: de ne reconnaitre que Serigne Saliou. Et de son vivant, aucun de ces marabouts mbacke n’a ose faire aucune remontrance a Bethio. Alors pourquoi attendre sa mort pour proferer ses menaces voilees a ses disciplines alors que Touba n’a jamais ose l’ouvrir en face ce lui. Ce qu’il faut dire que le mouridisme est devenu une affaire de business qu’avait bien compris Bethio au point de minimiser les mouride

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Société

Aller vers HAUT