igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Le drame de la Madeleine et les propos polémique d’Ahmed Khalifa Niass en Une

Actualité
iGFM – (Dakar) – Le chavirement de la pirogue à l’Ile de La Madeleine et la réaction du chef de l’Etat et de la famille de Madina Gounass après les propos polémiques d’Ahmed Khalifa Niass sur le Khalifat de la Tidjianya sont les principaux sujets en Une des quotidiens reçus mercredi à l’APS.
Une pirogue a chaviré lundi soir au large de la Corniche Ouest de Dakar, près de l’île de la Madeleine, faisant 4 morts, selon un bilan officiel qui fait également état de 37 rescapés dont de nombreux Sénégalais, 6 Français, 2 Allemands, 2 Suédois et 3 Bissau-Guinéens. Les mauvaises conditions météorologiques liées à une pluie accompagnée d’un vent fort seraient à l’origine de cet accident.
Dans Libération, le ministre de l’Intérieur affirme que le ‘’bilan définitif’’ de ce drame est de 4 morts et 37 blessés alors que la Tribune fait état de 6 morts, ‘’tous Sénégalais’’.
Selon L’As, ‘’les parents des passagers de l’embarcation ont vécu, mardi, une journée pénible dans l’attente des nouvelles de leurs proches’’.
L’Observateur fait le ‘’récit de morts atroces’’. ‘’Les 4 victimes sont mortes projetées contre les rochers’’, selon le journal qui indique que ‘’la maman de la fillette de deux ans a été internée en psychiatrie ; le sergent des parcs nationaux (….) devait démarrer son stage de CAT 1, mercredi matin’’.
Vox Populi livre ‘’les témoignages glaçants des rescapés du naufrage’’. Dans le journal, un rescapé déclare : ‘’Une pirogue de 20 places, on y met 40 personnes, ils nous ont dit +Yallah baxna+, nous arriverons à bon port’’. Un autre affirme : ‘’Je voyais la mort approcher, mais je m’accrochais à la vie. Un enfant s’est accroché à moi, il s’est couché sur mon dos’’.
Le quotidien Enquête parle d’un ‘’drame évitable’’, car ‘’les prévisions météorologiques pour le lundi, du drame, étaient sans équivoque’’. Une alerte relevait : ‘’Attention Dakar. Des orages avec des rafales de vent fort entre 16h 45 et 17h 15 GMT en cette fin d’après-midi ! Evitez de vous exposer à des objets pouvant être soulevés par le vent et mettez à l’abri vos objets périssables par l’eau !’’.
Le journal annonce qu’une enquête judiciaire sera confiée à la Section Environnement de la Légion Ouest de la gendarmerie tandis qu’une autre, administrative, sera pilotée par l’Agence nationale des Affaires maritimes (ANAM).
‘’A qui la faute ?’’, s’interroge le quotidien Kritik qui souligne que la sécurité et la gestion des embarcations utilisées pour les excursions maritimes ‘’restent un problème récurrent, et plusieurs alertes allant dans ce sens ont été ignorées’’.
Après le drame de La Madeleine, Le Quotidien signale que 4 personnes sont portées disparues à Joal (Mbour) après le chavirement d’une pirogue. ‘’Vague à l’âme au Sénégal’’, affiche en Une le journal qui note que le chef de l’Etat ‘’invite au respect des normes de sécurité’’.
Le Quotidien souligne que ’’Macky Sall et le Khalife de Médina Gounass désavouent Ahmed Khalifa Niass’’ après ses propos polémiques sur le Khalifat de la Tidjianya.
M. Niass, a interpellé, à travers la presse, le président de la République, ‘’pour qu’il reconnaisse officiellement le Porteur de la Lumière de la Tidjanya, Thierno Amadou Tidjane Ba (de Médina Gounass)’’, comme Khalife général des Tidianes.
‘’(…) Ce n’est pas au gouvernement de choisir qui doit être imam ou Khalife (….)’’, a dit le chef de l’Etat à Médina Gounass où il est venu présenter ses condoléances suite au décès du frère du Khalife.
Selon le quotidien Enquête aussi, ‘’le Khalife de Médina Gounass a saisi cette occasion pour se démarquer totalement’’ des propos de M. Niass.
Walfadjri également affiche en Une : ‘’ Gounass désavoue’’ Ahmed Khalifa Niass’’.
Le Soleil se fait écho de l’appel de Médina Gounass du chef de l’Etat ‘’au renforcement de la cohésion entre confréries religieuses’’. ‘’Que personne ne me mêle à une discorde’’, a dit Macky Sall.
Le journal Source A signale que la réfection du pont Emile Badiane de Ziguinchor sera confiée à l’entreprise Eiffage, un ‘’fromage’’ qui vaut 25 milliards de francs CFA.
Auteur : Aps

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Actualité

Aller vers HAUT