igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Le gouvernement a présenté ses condoléances à la famille de Bineta Camara

Actualité

iGFM-(Dakar) Le ministre de la Gouvernance territoriale, du Développement et de l’Aménagement du territoire, Oumar Guèye et son collègue des Forces Armées, Me Sidiki Kaba ont présenté jeudi, à Tambacounda, les condoléances du gouvernement et de la Nation à la famille de Bineta Camara, tuée samedi par strangulation.

Une délégation du ministre de la Femme dirigée par le conseiller technique, Mohamed Ndiaye, ainsi que les représentants des collectivités locales ont pris part à la cérémonie.

S’adressant au père de la jeune fille, Malal Camara, le ministre de la Gouvernance territoriale, Oumar Guèye, a déclaré : « Nous savons que votre famille et vous, allez surpasser cette épreuve très dure. Une tragédie qui a ému tout le Sénégal ».

En Conseil des ministres, le président de la République a spécialement parlé de cette question qui a ému chaque Sénégalais, a fait savoir de son côté, Me Sidiki Kaba.

« C’est une nouvelle terrifiante qui a secoué le pays. La petite Bineta Camara est partie à la fleur de l’âge, sans pouvoir réaliser tous ses rêves », a-t-il ajouté.

Me Kaba se dit « convaincu » que le paradis lui sera réservé « compte tenu des beaux témoignages dits à son endroit ».

« Bineta Camara a pratiqué la religion avec tout son sérieux malgré son jeune âge », a indiqué Me Kaba qui s’est félicité de « la digne attitude » des parents de la victime.

Présentant les condoléances du ministre de la Femme, le conseiller technique a assuré que des mesures et dispositions seront prises pour que « de tels évènements ne se reproduisent ».

Il a annoncé un accompagnement psychologique pour la famille.

La jeune Bineta Camara retrouvée morte à son domicile, samedi, aurait été tuée par strangulation.

Un foulard retrouvé noué et serré autour du cou de la victime laisse penser qu’elle a été étranglée à mort, a notamment indiqué le Bureau des relations publiques de la Police nationale dans un communiqué rendu public mardi.

Un homme d’une trentaine d’années a avoué devant les enquêteurs être l’auteur du crime, alors que la victime a été inhumée ce mardi à Tambacounda en présence d’une foule nombreuse.

APS

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Actualité

Aller vers HAUT