igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Le Président du Conseil départemental de Bounkiling lave à grande eau Aliou Sall

Actualité

iGFM – (Dakar) Le Directeur de la Caisse des Dépôts et Consignations  Aliou SALL a, depuis hier, un nouvel avocat dans l’affaire Pétro-Tim. Il s’agit du Président du Conseil départemental de Bounkiling, dans la région de Sédhiou. Mohamed Diaité puisque c’est de lui qu’il s’agit, a fait face à la presse hier pour laver à grande eau le frère du Président de la République (Aliou Sall) dans le scandale gazier et pétrolier qui défraie depuis quelques jours la chronique dans le pays. Le Directeur de l’Administration et du personnel de la Direction Générale des Impôts et des Domaines a par ailleurs saisi l’occasion pour décrie l’attitude de l’ancien Premier Ministre Abdoul Mbaye et des leaders politiques de l’opposition que sont Ousmane Sonko et Mamadou Lamine Diallo.

Le Président du Conseil départemental de Bounkiling a donné hier, lundi 10 juin 2019, devant la presse, sa contribution par rapport au débat en cours au regard du publireportage  de la BBC sur le secteur pétrolier et gazier au Sénégal, mettant en cause Aliou SALL, frère du Président Macky Sall  Le Président Mohamed Diaité a abordé la question en examinant le contexte politique sénégalais de la période de publication de la journaliste de la radio susnommée : «il convient de remarquer  que depuis que le Sénégal est désigné comme un pays à fort potentiel pétrolier et gazier, Son Excellence Macky Sall Président de la République n’a cessé de prendre des initiatives importantes pour instaurer la transparence dans les conventions et opérations liées à l’extraction, l’exploitation et la distribution des revenus de ces hydrocarbures ; C’est ainsi, par exemple, que le Sénégal a adhéré à l’Initiative de Transparence dans les Industries Extractives (ITIE) depuis plus de quatre ans maintenant. Au dernier conseil d’administration de l’ITIE, le Sénégal a été classé premier en Afrique et quatrième au mondial dans la politique de mise en œuvre de la norme ITIE. Le Président Macky Sall , après avoir mis en place le Comité Stratégique du Pétrole et du Gaz (COS PETROGAZ), a annoncé récemment que cette structure sera ouverte à l’opposition et à la société civile.

Les adversaires politiques du Président Sall chercheraient-ils à noircir cette brillante  pétro-gazière, qu’ils ne trouveraient meilleure tribune que la célèbre BBC, qui n’est pas, pour autant, exempte de reproches», a dit d’emblée le Président du Conseil départemental de Bounkiling. Monsieur Diaité de poursuivre, « les autres éléments du contexte, relèvent d’une stratégie pré-électorale. «Nous sommes en phase de préparation des élections locales qui sont prévues, sauf report, au mois de décembre prochain ; à cet égard les différents états-majors politiques sont en train de chercher des voies et moyens pour déstabiliser leurs adversaires, de même, pour asseoir une amorce de précampagne auprès de l’opinion.

 Le dialogue politique mis en route par le Président de la République est parti pour finir en succès ; ses adversaires ne souhaiteraient sûrement pas qu’il aborde les élections locales avec un tel panache. Les acteurs politiques qui interviennent dans le document de la BBC sont l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye, Ousmane Sonko et Mamadou Lamine Diallo. Le premier a dû contresigner certains documents ou, tout au moins, ses services ont dû enregistrer ceux-ci alors qu’il était en fonction, ce qui pourrait engager sa responsabilité en cas de défaillance liée au contenu de ces documents; les deux autres sont dans une opposition aux forts relents crypto-personnels, teintés parfois de velléités  revanchardes difficilement dissimulées. Il n y a essentiellement que ces acteurs qui sont intervenus dans ce reportage qui est fort suspect et  susceptible d’être commandité pour des desseins politiciens.

La journaliste de BBC aurait gagné d’avantage à y associer d’autres acteurs sénégalais, même en dehors d’Aliou Sall, d’orientation politique moins prononcée que de tels animateurs de l’opposition. L’on reprocherait à Aliou Sall d’avoir perçu des royalties en contrepartie d’un travail légitime ; au surplus, quant au caractère excessif de cette éventuelle rémunération,  Il y a lieu de rappeler que sauf dispositions contraires à la loi et l’ordre public,  la rencontre de volontés est la loi entre les contractants.

En l’espèce, hors du domaine de l’homologation ou de l’administration des prix, la rémunération d’une prestation de service est librement fixée entre le prestataire et l’utilisateur de ladite prestation », a conclu M. Diaité

IGFM

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Actualité

Aller vers HAUT