Le Wakhtou de Aziz – La victoire plaque Yékini | www.igfm.sn
mardi, 1 août 2017
               
Accueil / ARTICLES / Actualité / Lutte / Le Wakhtou de Aziz – La victoire plaque Yékini

Le Wakhtou de Aziz – La victoire plaque Yékini

Le Wakhtou de Aziz – La victoire plaque Yékini

iGFM – (Dakar) La lutte est une amante cruelle. Belle séductrice, elle sait appâter sa cible, à l’image d’une spécialiste du tango, elle te fait valser, te fait tourner la tête, pour finir avec des étoiles dans les yeux et au dessus de la tête. Elle te fait croire que t’es le seul, l’unique, celui qui compte et que personne ne pourra occuper ta place. Sauf que la lutte est aussi une belle lâcheuse. Et quand elle part, elle n’y met pas la forme, ce n’est pas sa spécialité. Yekini est un homme blessé, il a toujours cru que sa précieuse ne l’a trahirait jamais. Après 15 ans de vie commune, marquée par une fidélité jusque là inégalable, Yakhya pensait bien connaître et maîtriser son amante, qui l’a toujours comblé, et qui lui a fait vivre des moments magiques tout au long de ces 15 ans.

Par Aziz Kane (Guest)

« Mane khawma ni beurré dan ak danou nio ande, li ma kham moy beurré dan rek » se permettait-il même de claironner juste avant son combat face à Balla Gaye en 2012. Il y eût alors un premier accroc en ce mois d’avril 2012, où Yekini reçoit une première claque de sa belle. Yakhya fut dévasté. Il lui faudra 4 ans pour digérer cette rupture et oser enfin se présenter à nouveau face à son amante et tenter de la reconquérir. Hélas.

Parmi les « rois des arènes » qui se sont succédé au trône depuis Manga 2, Yekini et Tyson ont connu la plus grande longévité avec la couronne sur la tête. Leur trajectoire depuis leur premières défaites interpelle pourtant.

Tyson, depuis son premier revers face à Bombardier, n’a connu qu’une victoire, face à Tapha Gueye. Étonnant pour celui qui a littéralement révolutionné l’arène sénégalaise .

Yekini enchaîne un deuxième échec consécutif après 20 combats sans défaites. Mais trouver des explications rationnelles dans ce sport si particulier paraît dès le départ incongru. Sauf que la victoire de Lac 2 est elle somme toute rationnelle.

Si le pensionnaire du Walo était une équipe de football, il serait l’Atletico Madrid. Bien positionné tactiquement, bonne capacité à aspirer l’adversaire, capable de subir le match avant de lancer une pique mortelle. Lac 2 avait annoncé qu’il laisserait trois minutes à son adversaire avant d’aller le chercher, on a très tôt compris qu’il bluffait, et Yekini aussi d’ailleurs.

Alors Yakhya a dirigé le combat, mettant fort aise son adversaire, qui dans le corps à corps, est allé chercher et trouver un placage, qui il faut l’avouer, paraît « simplisimme », pour finir tranquillement le combat.

Mais on ne va pas pousser quand même dans les explications rationnelles. Pas besoin non plus de jacasser sur le fait que Lac 2 est un champion. D’accord, il n’assure pas le spectacle comme un Gouye gui, il n’a pas l’aura d’un Tyson, ni la popularité d’un Modou Lo, ni la technique d’un Tapha Gueye, ni la verve d’un Balla Gaye 2, mais il a son style, ce qui en fait un champion émérite.

De la même manière Yekini aussi demeure un champion. Ce n’est pas parce qu’on chute deux fois que l’on voit tout son parcours réduire à néant. Beurré dan ak danou leu. Yekini ne démentira point.

Le Wakhtou de Aziz

Un commentaire

  1. En cette période de chaleur, votre corps a besoin de respirer dans un cadre calme, loin des bruits, climatisé avec ses 2 filles trés belles sensuelles et douces, vous serez bercés dans un univers de relaxation et de tendresses.
    Ouvert de 10H à 00H.
    Venez vite profiter de nos mains expertes
    Juste appeler au 77 225 28 71 / 78 148 81 94

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.