Les 12 principales leçons que la Banque mondiale a retenues de l’année 2016 | www.igfm.sn
mardi, 6 juin 2017
               
Accueil / ARTICLES / Actualité / Les 12 principales leçons que la Banque mondiale a retenues de l’année 2016

Les 12 principales leçons que la Banque mondiale a retenues de l’année 2016

Les 12 principales leçons que la Banque mondiale a retenues de l’année 2016
Les 12 principales leçons que la Banque mondiale a retenues de l’année 2016

iGFM – (Dakar) – En ce début d’année 2017, la Banque mondiale nous livre les 12 leçons à retenir de 2016 et souligne les défis auquel le monde doit encore faire face. Elle démontre également qu’en dépit des difficultés et des drames qui ponctuent l’actualité courante, l’humanité, d’une manière globale, devient plus pacifique, plus prospère et plus responsable.

1) Le nombre de réfugiés dans le monde a augmenté

Au début de 2016, 65 millions de personnes avaient été arrachées de force à leur domicile, contre 60 millions l’année précédente. Plus de 21 millions ont été reconnues comme réfugiés. En dehors de l’Afrique subsaharienne, la plupart des réfugiés vivent dans des villes où ils recherchent la sécurité, un meilleur accès aux services et des possibilités d’emploi.

2) Les accords de Paris sur le changement climatique sont entrés en vigueur

Le pacte négocié à Paris en 2015 a été ratifié par 118 des 194 pays qui l’ont signé, déclenchant de nouveaux engagements pour lutter contre le réchauffement planétaire. L’un des principaux objectifs de l’accord est de promouvoir un passage à l’énergie à faible teneur en carbone. La demande d’énergie renouvelable augmente dans les pays en développement à mesure que les prix baissent. Les énergies renouvelables sont maintenant rentables sur de nombreux marché.

3) Le commerce mondial a reculé

En 2016, la croissance du commerce mondial a enregistré sa performance la plus faible depuis la crise financière mondiale de 2008. Le commerce a été un moteur majeur de croissance mondiale et a contribué à réduire la pauvreté mondiale de moitié depuis 1990.

4) Plus de gens ont accès aux téléphones mobiles qu’à l’électricité ou à l’eau potable

L’accès aux téléphones mobiles a augmenté dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, mais il reste encore beaucoup à faire pour relier davantage de personnes à Internet et aux immenses possiblités qu’offre le numérique en termes de transmission du savoir, d’opportunités d’échanges et d’activités rémunératrices.

5) Un tiers de la population a moins de 20 ans

Dans près de 40 pays africains, plus de 50% de la population a moins de 20 ans. Par contre, dans 30 pays développés, les moins de 20 ans ne représentent plus que 20% de la population.

6) Un tiers des 1,8 milliard de jeunes dans le monde n’a ni emploi, ni formation

Dans les 10 prochaines années, seuls 40% des jeunes auront accès à des emplois qui existent actuellement.

7) Un tiers de la population mondiale n’a pas accès à des toilettes

L’ONU estime que 2,4 milliards de personnes n’ont toujours pas accès à des toilettes. Un milliard de personne défèquent à ciel ouvert. Un mauvais assainissement est porteur de maladies, conduit à la malnutrition et au retard de croissance chez les enfants.

8) L’extême pauvreté se concentre en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud, mais elle est en recul

Alors que plus d’une personne sur dix vit dans une pauvreté extrême à l’échelle mondiale (chiffres 2013), en Afrique subsaharienne, ce chiffre est de 4 sur 10, ce qui représente 389 millions de personnes. Cependant, depuis 1990, des progrès considérables ont été réalisés.

9) D’ici 2030, deux tiers de la population mondiale sera urbaine

Les 12 plus grandes agglomérations du monde comptent plus de 15 millions de personnes. Au cours des 25 dernières années, des villes comme New-Delhi, Shanghai ou Beijing ont triplé. Aujourd’hui, plus de la moitié du monde vit dans les villes, où se génère plus de 80% du PIB mondial.

10) De plus en plus de pays réforment leurs environnements d’affaires

Doing Business 2017 a constaté que 137 économies dans le monde ont mis en œuvre 283 réformes dans la réglementation des affaires, l’an dernier. Cela représente une augmentation de plus de 20% par rapport à l’année précédente. Ces réformes incluent la création d’entreprise, la fiscalité, l’accès au crédit ou encore la sécurisation juridique. 54 des pays les plus pauvres ont mis en œuvre 113 de ces réformes.

11) Le tabagisme a augmenté dans plus de 20 pays.

Les taux de tabagisme ont augmenté entre 2000 et 2015 dans plusieurs pays à faible et à moyen revenu. En Indonésie, par exemple, le taux a augmenté de près de 30% en 15 ans, comptant à ce jour plus de 70 millions de fumeurs. Le tabagisme tue 6 millions de personnes par an. Ce nombre pourrait atteindre 8 millions par an d’ici 2030.

12) Les pays les plus pauvres ont reçu un niveau record de soutiens

Une coalition de 60 gouvernements, représentant des pays développés et des pays en développement, a mobilisé plus de 75 milliards de dollars pour l’IDA, le fonds de la Banque mondiale pour les plus pauvres. Au cours des 25 dernières années, les pays aidés par l’IDA ont réalisé des progrès majeurs dans l’accès à l’eau potable et à l’assainissement, l’éducation et la vaccination des enfants.

Source : Ecofin

Un commentaire

  1. SODA MASSEUJE 78 4 24 41 54

    Je propose des massages paradisiaques pour une halte détente délicieuse frissons intense dans un endroit discret et propre ou nous fusionneront dans l’intimité délicatesse l’ambiance et la discrétion
    MASSAGE RELAXANT , DOUX ,TONIFIANT t, SPORTIF ,4 MAINS ,SAVONNAGE , CAJOLIN
    SOINS DU CORPS ( épilation, pédicure , manucure )
    Appelez au 77 181 19 99 / 77 561 71 83 hhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.