Les Fds proposent « un gouvernement parallèle »

Actualité

iGFM – (Dakar) Devant la confiscation du pouvoir dont l’opposition accuse Macky Sall et son régime, le leader des Forces démocratiques du Sénégal (FDS) propose la mise en place d’un gouvernement parallèle. Parce que, à son avis, « le hold-up électoral réalisé le 24 février 2019 par Macky Sall est un crime crapuleux contre la démocratie ». Selon lui, Macky Sall n’est pas le président de la République du Sénégal. Ainsi il a invité les opposants à mettre sur place un gouvernement parallèle. « Il n’est pas le président de la République et il en sera ainsi jusqu’à la tenue d’un nouveau scrutin libre et transparent. L’opposition doit en tirer toutes les conséquences politiques. Nous proposons l’installation d’un gouvernement parallèle, le 2 avril prochain, date de la prestation de serment du président autoproclamé » a renchéri M. Diop dans Vox-Populi.

IGFM

3 Comments

  1. Ces mauvais perdants doivent être dénoncés par la société civile et les médias. Ils inventent des chiffres alors que tout le monde a les résultats affichés devant les bureaux de vote. Ils montrent leurs vrais visages ces tang khols.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.