igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Hausse du prix du ciment : l’Etat freine la Sococim

Actualité

iGFM-(Dakar) Les prix plafonds du ciment sont fixés à leurs niveaux antérieurs, a indiqué, jeudi, le ministère du Commerce, suite à une information faisant état d’une hausse sur le prix de ce produit de construction.

« En application des dispositions de l’article 43 de la Loi numéro 94-63 du 22 août 1994 sur le prix, la concurrence et le contentieux économique, les prix plafond du ciment ex usine sont fixés aux prix antérieurement pratiqués au 1er janvier 2018 », indique un arrêté transmis à l’APS.

La SOCOCIM, une cimenterie implantée dans le département de Rufisque (banlieue de Dakar), a récemment procédé à une augmentation de 3500 F CFA sur prix de la tonne de ciment.

Selon le ministère du Commerce, « est considéré comme prix illicite tout prix supérieur aux prix plafond fixé à l’article premier conformément à l’article 45 alinéa 2 de la Loi susvisée ».

« Les infractions aux dispositions du présent arrêté sont passibles de sanctions prévues par la Loi numéro 94-63 du 22 août 1994 sur les prix, la concurrence et le contentieux économique », fait-il savoir.

APS

 

 

1 Comment

  1. Le problème des cimentiers est dû aux surestaries payées pour les attentes prolongées des navires pour cause de très mauvaise gestion du poste 83 môle. Cette privatisation a été et demeure une catastrophe pour tous les miniers, qui supportent des frais qu’ils ne peuvent répercuter aux consommateurs.
    Il est urgent de revoir cette forfaiture de la privatisation du môle 8, car aucun investissement significatif n’a été fait et n’est même envisagé pour un accostage rapide des navires.

    ⁣Pour un bon arbitrage de cette affaire, il serait juste de demander les montants des surestaries payées par les cimentiers et miniers, depuis la privatisation du môle au profit de TVS, cela donnerait une bonne idée des revendications des industriels, alors que le repreneur du môle leur applique des tarifs élevés sans gros investissements ni moyens.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Actualité

Aller vers HAUT