igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Les sujets politiques en exergue

Actualité
iGFM – (Dakar) – La presse quotidienne s’intéresse ce lundi à divers sujets politiques, dont la question de la succession du président Macky Sall, ses piques envers l’opposition, l’imbroglio lié au report des locales et l’affaire des 94 milliards.

L’Observateur consacre un dossier à l’après-Macky Sall, l’actuel chef de l’Etat qui, en vertu, de la Constitution, ne peut pas briguer un troisième mandat.

« Macky Sall, l’après qui fait peur », titre le journal selon qui ce débat est « banni au sein de la formation politique du chef de l’Etat ».
Le journal parle d’un « sujet interdit » en évoquant « une barrière à ne pas franchir qui sépare les +bons+ et les +mauvais+, les +loyaux+ et les +traitres+ ».

Justement, Le Quotidien indique que le ministre du Pétrole, Mouhamadou Makhtar Cissé, « dénonce avec énergie » le débat sur la succession de Macky Sall. Considéré comme un potentiel candidat, l’ancien directeur général de la SENELEC dit refuser d’ »être un homme pressé ».
WalfQuotidien revient lui aussi sur cette sortie de Mouhamadou Makhtar Cissé sur les ondes d’IRadio, à l’occasion de l’émission « Jury du dimanche ». Ce dernier juge ce débat « malsain », estimant qu’il « risque de détourner les gens des autres priorités ».
Le quotidien l’As a choisi de consacrer sa manchette aux piques lancées par le le président Sall à l’opposition, samedi, à l’occasion d’un séminaire organisé par le le Cercle de Réflexion républicaine. « Je ne boxe pas dans la même catégorie que les autres », déclare-t-il dans des propos rapportés par le journal selon qui « Macky Sall nargue l’opposition ».

Le quotidien Enquête dont le titre phare porte sur la fin du mandat des élus locaux après le report des locales, écrit à sa Une que c’est la « forfaiture au sommet de l’Etat ».

« Arrivé à expiration depuis le 1er juillet 2019, le mandat des élus locaux n’a toujours pas été prorogé », explique le journal. Il avance que la date des prochaines municipales, « suspendue au dialogue politique en cours, est jusqu’ici inconnue ».

Mais si l’on en croit le journal, le chef de l’Etat sera « en conclave ce mardi avec les élus pour discuter de la question ».

A propos de cette sortie du président de la République et leader de l’Alliance pour la République (APR), Le Témoin quotidien écrit que « Macky Sall s’attaque à l’opposition ». Le journal note qu’il a lancé ses piques, non sans avoir d’abord « listé ses réalisations ».

Une bonne partie de la presse quotidienne s’est focalisée sur l’affaire dite des 94 milliards, à la faveur d’une sortie du leader du PASTEF, Ousmane Sonko. Selon Sud Quotidien, ce dernier « se dit convaincu d’un complot ourdi par le régime en place pour l’empêcher de se présenter aux prochaines élections ».

Pour M. Sonko, « son parti est victime de +multiples attaques+ et la commission d’enquête au sein de l’Assemblée nationale sur les 94 milliards n’est qu’une +orchestration pour monter un dossier judiciaire », rapporte ce quotidien.

Vox Populi relaie également les déclarations du candidat à la dernière présidentielle qui prête au pouvoir la « volonté » de « détruire » son casier judiciaire. « Ils veulent m’empêcher de participer à des élections », déclare-t-il notamment.
Profitant de la rentrée scolaire, Le Soleil constate que la profession d’enseignant « ne fait plus rêver ». Le quotidien national indique aussi que selon le ministre du Pétrole, Mouhamadou Makhtar Cissé, Kosmos n’a pas vendu une partie des actions qu’il détient dans le bloc gazier Grand-Tortue/Ahmeyim.
Auteur : Aps

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Actualité

Aller vers HAUT