igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Les travaux forcés à perpétuité assortis d’une castration chimique proposés contre les violeurs

Société

IGFM – La proposition est de Moustapha Diakhaté, l’ancien président du groupe parlementaire « Benno Bokk Yaakar ». Il pense que  le Sénégal doit sans délai donner une réponse pénale à la recrudescence des viols en se dotant d’une puissante loi instituant « la peine de travaux forcés à perpétuité assortie d’une castration chimique à l’encontre des personnes reconnues coupables de viol »

Il a fait cette proposition suite à « l’ignoble meurtre » de Bineta Camara qui, selon lui, mérite une mobilisation nationale pour corser la législation sur le viol.

1 Comment

  1. Mais Tapha…
    Pourquoi n’as-tu pas proposé tes “Lois” ci quand tu étais député?
    Un député doit proposé des projets de loi
    Tu aurais marquer la vie parlementaire
    Mais tes propositions dans les média ..vont demeurer des voeux pieux
    Wa salaam

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Société

Aller vers HAUT