L’Etat a payé les sommes dues aux enseignants de l’Ucad (Communiqué) | www.igfm.sn
jeudi, 16 novembre 2017
               
Accueil / ARTICLES / Actualité / Education / L’Etat a payé les sommes dues aux enseignants de l’Ucad (Communiqué)

L’Etat a payé les sommes dues aux enseignants de l’Ucad (Communiqué)

L’Etat a payé les sommes dues aux enseignants de l’Ucad (Communiqué)

iGFM – (Dakar) – L’Etat a « débloqué » 4.537.819.707 francs CFA entre août et octobre pour payer leur dû aux personnels enseignants et de recherche de l’Université Cheikh-Anta-Diop de Dakar (UCAD), a déclaré le rectorat de cet établissement d’enseignement supérieur, en réponse au Syndicat autonome des enseignants du supérieur (SAES), qui a menacé de boycotter les examens de rattrapage.

« Une somme de 4.537.819.707 de francs CFA a été débloquée entre août et octobre 2017 par les pouvoirs publics pour le paiement des sommes dues aux personnels enseignants et de recherche », soutient le rectorat de l’UCAD dans un communiqué parvenu vendredi à l’APS.

La section SAES de l’UCAD a menacé de boycotter les examens de rattrapage, pour protester contre le non-paiement de sommes d’argent que l’Etat doit à ses membres.

« A la date du 6 octobre 2017, toutes les sommes dues aux enseignants et aux chercheurs, dont les états sont transmis, ont été intégralement virées auprès des banques » où sont domiciliés les comptes de ces membres du SAES, affirme le communiqué.

« Les services du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, du ministère de l’Économie et des Finances, et du ministère du Budget ont été sensibles à nos sollicitations et ont progressivement mobilisé et mis à notre disposition des ressources financières considérables pour régler toutes nos créances », ajoute le texte.

Le rectorat de l’UCAD soutient par ailleurs qu’ »aucune autorité n’a pris l’engagement, ni oral ni écrit, à payer primes, per diem ou indemnités à une date donnée ».

La « position constante » des autorités de l’Université Cheikh-Anta-Diop « a été de dire aux partenaires sociaux que tous les efforts sont faits pour disposer des ressources nécessaires à la solde de toutes les créances », argue le rectorat.

Il affirme que la section SAES de l’UCAD « a été, au quotidien, informée de l’avancement du dossier ».

Auteur : Aps

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.