Louga-Commune de Pété Warackh : le Maire réclame plus de 200 millions à la Sonatel | www.igfm.sn
lundi, 19 février 2018
               
Accueil / ARTICLES / Actualité / Louga-Commune de Pété Warackh : le Maire réclame plus de 200 millions à la Sonatel

Louga-Commune de Pété Warackh : le Maire réclame plus de 200 millions à la Sonatel

Louga-Commune de Pété Warackh : le Maire réclame plus de 200 millions à la Sonatel
Mor Mbaye Samb, Maire de Pété Warack

iGFM – (Louga) – Pour deux antennes installées dans sa commune, le maire de Pété Warack réclame à la Sonatel la rondelette somme de 260 millions de nos francs. Selon Mor Mbaye Samb, la société de téléphonie n’a pas respecté sa part du contrat qui le lie avec sa commune depuis 1998. Pire, les responsables de la Sonatel ont  fait fi des directives du Chef de l’Etat qui les avait demandé de régler cette affaire au plus vite.

Deux antennes installées dans une surface de 10 000 mètres carrés à raison de 1000 FCFA le mètre carré sur une période allant de 1998 jusqu’en 2017 pour la première antenne et 2009 à 2017 pour la deuxième antenne, cela fait une somme de 260 millions Fcfa que le maire de Pété Warack réclame à la Sonatel.

« Après délibération du conseil rural en son temps, il était convenu d’accorder à la Sonatel 10 000 mètres carrés de nos terres à raison de 1000 Fcfa le mètre carré pour installer ses antennes. Une première antenne a été installée en 1998 et une deuxième en 2009. Mais jusqu’à nos jours, la Sonatel ne nous a rien payé » dénonce Mor Mbaye Samb, le Maire de la commune de Pété Warack.

De guerre lasse, l’édile s’en est ouvert au chef de l’Etat  Macky Sall lors d’une audience au Palais de la République. « Le président a appelé Alioune Ndiaye (DG Sonatel) pour lui demander de régler cette affaire au plus vite. Mais j’ai l’impression qu’il ne respecte pas le chef de l’Etat et même le gouvernement du Sénégal. Il n’a même pas essayé de nous rencontrer pour trouver un terrain d’entente. La Sonatel fait des bénéfices de pus de 300 milliards par an, elle doit être à mesure de nous payer 10 millions par an » déplore Mor Mbaye Samb qui sollicite l’arbitrage de l’Etat pour permettre à sa population de bénéficier de cette manne financière qui lui revient de droit.

La commune de Pété Warack a procédé ce mardi au lancement de son plan communal de développement. Des priorités telles que le désenclavement de la zone, l’accès à l’eau douce et l’équipement du poste de santé ont été ciblées pour assurer un développement socio économique durable à la commune de Pété Warack, dans le département de Louga.

Khalil Ibrahima SENE

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.