igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

L’Union Européenne salue «un scrutin calme et transparent avec une forte mobilisation des électeurs»

Présidentielle de 2019

IGFM-La Mission d’observation électorale de l’Union Européenne salue «un scrutin calme et transparent avec une forte mobilisation des électeurs» malgré « un blocage du dialogue politique et un manque de confiance entre opposition et majorité».

La Mission d’observation électorale de l’Union européenne (MOE UE), présente au Sénégal depuis le 15 janvier, a déployé 126 observateurs dans les 14 régions administratives du pays pour le scrutin présidentiel du 24 février. Le jour du scrutin, la Mission a observé les procédures d’ouverture, de vote et de dépouillement dans 701 bureaux de vote, note un communiqué.

Les observateurs ont suivi la compilation dans 35 Commissions départementales de recensement des votes. Ils observent la Commission nationale de recensement des votes à compter de ce jour. «Le scrutin était calme et transparent, marqué par une forte mobilisation des électeurs. Le vote a été évalué positivement par nos observateurs. L’élection présidentielle s’est cependant déroulée dans un climat caractérisé par un manque de confiance et un blocage du dialogue entre l’opposition et la majorité», a souligné Elena Valenciano, la cheffe de la MOE UE, lors de sa conférence de presse de présentation des premières observations de la Mission.

La Mission a relevé que « les procédures ont généralement été respectées dans les bureaux de vote observés, à l’exception de la vérification de présence d’encre indélébile sur les doigts des électeurs, qui n’était pas systématique. Les observateurs ont également rencontré des cas isolés d’électeurs détenant leur carte qui n’ont pas pu voter parce que leurs noms ne figuraient pas sur les listes d’émargement. Dans l’ensemble, les procédures de dépouillement ont été conduites de manière transparente et ordonnée. La centralisation des résultats a été évaluée positivement dans la quasi-totalité des Commissions de recensement des votes observées. Les candidats y étaient généralement représentés et les procédures appliquées de façon transparente et consensuelle ».

IGFM

4 Comments

    • Arretez votre jeu d’hypocrites GFM. Pourquoi ne parlez vous des jabs portes contre votre groupe par vos maitres de L’union europeenne dont on se demande qu’est ce que ces gens fouttent dans des elections senegalaises. Vous etes devenus la risee du monde qui a decouvert que vous n’etes ni plus ni moins qu’une officine du Mothe–r-fuc-ker de Maky sall dirigee par le plus grand delinquant fiscal de l’Afrique Youssou Ndour.\ Vous etes devenu une presse de propagande du pouvoir. Battez les pattes

  1. IL n’est point question de vous apprendre votre metier messieurs-dames!. c’est tout simplement un rappel des regles du jeu. Sinon quel respect donner a ces thugs de la plume ou du mic quand ils substituent le devoir d’informer a leurs torchons commandites par le regime clivant du rondouillard de la republique.Ill faut une attitude plus coherente, un comportement plus juste, moins limite au lieu de vous complaire aussi facilement dans cette reactivite emotionelle qui vous vaut ses sorties de high school student. L’heure est venue de faire votre introspection. Regardez-vous dans le blanc des yeux! Celui qui est deloyal sait qu’il l’est! Celui qui vise le pouvoir et la perennisation des perks et non le bien etre commun sait qu’il le fait . Encore une fois. Sonko ne dit rien de nouveau. Il n’est que le porte etendard d’une jeunesse senegalaise en totale rupture d’avec ces anachronisms ,ce systeme de corruption, d’absence de justice sociale et cette mentalite de colonises que nos coupoles politico maraboutiques on pu asseoir et legitimer depui s la nuit des temps. Il y’a du pus dans cette presse senegalaise (pas toute bien entendu) et qu’il va falloir gicler a fonds et ainsi donner sens a ce devoir d’informer qui a pris la clef des champs chez vous depuis qu’un certain sonko s’est invite dans le landerneau politique! Plutôt que des menaces, nous pistons ici des boulevards, des projections, nous suscitons des reflexions autour de strategies nouvelles a partir desquelles on pourrait catapulter notre pays dans l’ere de la bonne gouvernance. Pour y arriver, l’on ne s’empechera d’aucune limite a mettre le hola quand des fake news seront diffuses.certes, le procede ne sera pas beau, ni elegant, mais at the end of the day cet exorcisme informationnel ne pourra qu’etre benefique a ce peuple cocufie par tous cette horde plumitifs sans foi ni loi qui auront repousse les frontieres de l’acceptable en s’attaquant ad nauseum a la dissonnance…
    Le produit Sonko a ete impose dans le landerneau politique senegalais par les reseaux sociaux qui ont fondamentalement change les rapports de ces partisans par rapport a l’essentiel de la presse senegalaise prise de vitesse par la tourmente des innovations technologiques. Les fake news d’un Cheikh Bill Cosby Seck, les alternative facts d’un Madambal Diagne , les falsehoods du groupe GFM ne durent que le temps d’une rose avant d’etre soumis aux rigueurs du fact checking des milliers de cadres de la diaspora specialises dans des
    domaines que les medias classiques n’ont pas en tendant vers une societe duj savoirou l’informatin substantielle prend le dessus des navets..

  2. Et pour des gens qui se disent journalistes. Au moins soyez bon prince en restituant la benediction de vos maitres de l’Union europeenne qui nous assure le baby sitting de notre democratie. Pourquoi passer sous silence, leurs remarques concertant votre pari pris ttant votre strategie d’isolement de Sonko etait criard.
    L’heure est venue de faire votre introspection. Arretons l’entourloupe! Celui qui est deloyal sait qu’il l’est! Celui qui vise le pouvoir et la perennisation des perks et non le bien etre commun sait qu’il le fait . Encore une fois. Sonko ne dit rien de nouveau. Il n’est que porte etendard de jeunes senegalais qui veulent sortir le Senegal de ces anachronisms ,ce systeme de corruption, et d’absence de justicie sociale et cette mentalite de colonises que nos coupoles politico maraboutiques pu asseoir et legitimer

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Présidentielle de 2019

Aller vers HAUT