Macky Sall sur les nombreux accidents de la route : «Nous avons dépassé les limites en termes de tolérance»  | www.igfm.sn
lundi, 16 octobre 2017
               
Accueil / xL'OBSERVATEUR / société / Macky Sall sur les nombreux accidents de la route : «Nous avons dépassé les limites en termes de tolérance» 

Macky Sall sur les nombreux accidents de la route : «Nous avons dépassé les limites en termes de tolérance» 

Macky Sall sur les nombreux accidents de la route : «Nous avons dépassé les limites en termes de tolérance» 

L’OBS – Une trentaine de morts en deux jours. Macky Sall trouve ce bilan «inadmissible». La délivrance des permis de conduire et visites techniques seront revues, a assuré le chef de l’Etat. 

 

L’hécatombe d’avant-hier sur la route nationale numéro 2, après l’Université Gaston Berger (Ugb), a fait réagir le chef de l’Etat. Macky Sall qui présidait, hier lundi, la traditionnelle cérémonie de levée des couleurs à la Place Faidherbe de Saint-Louis, a déclaré que les limites, en termes de tolérance, ont été dépassées. La délivrance des permis de conduire et les visites techniques seront revues, a assuré le chef de l’Etat qui a présenté ses condoléances attristées à la Nation. Avant-hier, un accident a mis en cause un car de transport public et un camion d’hydrocarbures. Le véhicule de transport public, communément appelé «minicar», a pris feu après la collision. L’accident a fait dix-huit morts, dont certains sont morts calcinés, et des blessés.

 

L’immobilisation momentanée des véhicules défectueux

 

«Cela ne peut plus continuer. Nous avons dépassé les limites en matière de tolérance. Le moment est venu de prendre toutes les mesures pour régler cette situation, vis-à-vis du parc automobile, sur la nécessité de procéder momentanément à l’arrêt de tous ces véhicules qui, présentement, ne devraient  jamais disposer de visite technique leur permettant de circuler et de transporter des personnes», s’est offusqué Macky Sall. Il s’agira alors de revoir les visites techniques avec une rigueur extrême, de voir également avec les professionnels du transport, à travers les associations et l’administration, les modalités de repassage ou alors de formations momentanées des conducteurs et autres chauffeurs, afin de rappeler les dispositions pertinentes du Code de la route. D’autres mesures devront être étudiées, notamment les grands corridors, tels que Dakar-Bamako, la possibilité d’élargir les voies, a dit Macky Sall. «Aujourd’hui, personne n’ose emprunter la route, parce que vous avez de fortes chances d’y laisser votre vie et ce n’est pas acceptable», a déploré le président de la République. Qui précise que le gouvernement apportera toute son assistance aux familles éplorées.

Après le cérémonial de la Place Faidherbe, le chef de l’Etat a procédé à la pose de la première pierre de l’Institut islamique de Guet-Ndar pour remplacer les deux mosquées démolies par la mairie, dans le cadre de la mise en œuvre du projet Acting.

Avant de prendre la route pour Mbane, Macky Sall a également lancé les travaux de réhabilitation de la Grande Mosquée de Saint-Louis, construite depuis le XIXe siècle  dans le quartier Nord de l’Île.

AÏDA COUMBA DIOP

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.