Malick Gakou – « La nomination d’Aliou Sall est une déclaration de guerre de Macky » | www.igfm.sn
jeudi, 14 septembre 2017
               
Accueil / Attack / Malick Gakou – « La nomination d’Aliou Sall est une déclaration de guerre de Macky »

Malick Gakou – « La nomination d’Aliou Sall est une déclaration de guerre de Macky »

Malick Gakou – « La nomination d’Aliou Sall est une déclaration de guerre de Macky »
Ziguinchor, affaire Petro Tim et gestion du pays : Le Grand Parti pilonne le Macky

 

iGFM – (Dakar) Certains adversaires politiques du président de la République, comme le parton du Grand parti (Malick Gakou), trouvent scandaleux la nomination de Aliou Sall à la Caisse des dépôts et consignations. Pis, Malick Gakou parle d’une «déclaration de guerre de Macky Sall contre les intérêts vitaux du Sénégal».

 

Des frustrés, des mécontents, la nomination de Aliou Sall, par le Président Macky Sall, comme Directeur général de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc) est en train d’en créer. Du côté des opposants politiques et d’une certaine frange de la société civile sénégalaise, on ne se prive pas de commentaires. Dans un communiqué, Malick Gakou, président du Grand parti, est monté hier sur ses grands chevaux pour s’attaquer sévèrement au Président Macky Sall. Il trouve ainsi la nomination du frère du président de la République au poste de Directeur général de la Caisse des dépôts et consignations comme «une déclaration de guerre contre les intérêts vitaux du Sénégal».Car, dit-il, «avec cette nomination, le Sénégal a touché le fond. Cette nomination est un vulgaire attentat contre les intérêts supérieurs de la Nation et une collusion d’intérêts en porte-à-faux avec le Sénégal des valeurs tant prônées», se désole le patron du Grand parti. Avant d’ajouter : «C’est aussi, à mon sens, le dernier rempart des maladresses et du ponce pilatisme qui marquent la trajectoire si décevante et si controversée du régime du Président Sall». «Je suis animé et outré par une énorme déception face à cette volonté inique d’accaparement des richesses nationales : le pétrole, le gaz, la banque (…) et maintenant les bijoux de la famille sénégalaise. C’est tout simplement scandaleux, triste et hallucinant», indique Gakou. Il invite les Sénégalais à prendre leurs responsabilités. «Le Peuple sénégalais doit maintenant faire face à cette incurie avant qu’il ne soit trop tard. Pour ma part, je serai à la pointe du combat pour libérer notre pays de ce fardeau si encombrant et si arriéré afin de relever, de manière durable et définitive, les défis de la transparence dans la gestion des affaires publiques», avise Malick Gakou. Le patron du Grand parti veut éviter les Sénégalais à défendre leurs intérêts. Sans relâche.

L’OBS

 

 

 

Un commentaire

  1. THIEYE MR PROMOTEUR DE LUTTE DEVENU POLITICIEN,WAKH WAKHREK,MEME CHEZ TOI A GUEDIAWAYE ON TA MIS A LA TOUCHE ARRÊTE.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.