Règlement de comptes au sein de la dynastie Faye-Sall

Actualité

iGFM – (Dakar) Les révélations de la BBC sur Aliou Sall continuent de défrayer la chronique. Le maire de Guédiawaye, Aliou Sall, a démissionné de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc), institution financière qu’il dirigeait depuis septembre 2017, trois semaines après avoir été accusé de corruption dans un reportage de la BBC à propos de la gestion du pétrole et du gaz au Sénégal. Est-ce un règlement de comptes au sein des deux familles Faye-Sall ?

En tout cas, la pression s’est accentuée avec des manifestations d’opposants et de la société civile pour réclamer la transparence des contrats liés à l’exploitation du gaz et du pétrole.  Cependant, le Président Macky Sall a dénoncé une tentative de déstabilisation du pays.

A cet effet, les partisans de Aliou Sall accusent les  proches de la Première Dame, Marième Faye Sall d’être dans une logique de positionnement. Et gagneraient à voir le maire de Guediawaye et frère du chef de l’Etat noyé dans le pétrole et ainsi sortir des lambris dorés de la République. La Lettre du continent écrit d’ailleurs qu’Aliou Sall a identifié « l’ennemie » d’Aliou Sall en la personne de la première dame, l’épouse de son grand frère.

Selon toujours « La Lettre du continent », des proches de Marième Sall auraient même contacté des membres de l’opposition, dont le Pds, pour qu’une enquête parlementaire sur l’attribution des permis gaziers à Frank Timis soit déclenchée. Enquête qui devrait aboutir à « enterrer » Aliou Sall.

Mariem SALL

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.