Revenu de la mosquée le matin, il retrouve sa femme en plein ébats sexuels… | www.igfm.sn
vendredi, 12 janvier 2018
               
Accueil / ARTICLES / Actualité / Société / Revenu de la mosquée le matin, il retrouve sa femme en plein ébats sexuels…

Revenu de la mosquée le matin, il retrouve sa femme en plein ébats sexuels…

Revenu de la mosquée le matin, il retrouve sa femme en plein ébats sexuels…

iGFM – (Dakar) Une affaire d’adultère a secoué la Médina, situé en plein centre de la région de Dakar. De retour à la Mosquée pour la prière de l’aube, un père de famille a retrouvé sa femme en plein ébats sexuels avec son amant sur son lit conjugal. Pour se défendre, la dame, Nd. Mb, a indiqué qu’elle prenait son partenaire pour son mari.

Une affaire d’adultère qui a failli déboucher sur un meurtre, est sur toutes les lèvres à la Médina. Nd. Mb, mariée depuis 15 ans, a été surprise en pleins ébats avec son amant, M. Seck. La découverte a été faite par le mari, M. D, lui-même, qui revenait de la mosquée au petit matin.

L’amant qui habite le même immeuble que le couple, a attendu que le mari aille à la mosquée pour le prière de l’aube, pour rejoindre sous les draps, la femme de M.D. Et, selon le voisinage, cette relation adultérine ne date pas d’aujourd’hui.

Les mêmes sources d’informer que Nd. Mb et son amant entretiennent une relation intime depuis plus de deux (2) ans. Seulement, pour ne pas briser le couple, ils ont préféré ne rien dire.

Selon le journal « Vox Populi », c’est la femme qui a fait appeler son amant après le départ de son mari. Aussitôt, lorsque le jeune homme est entré en catimini dans la chambre de dame Nd. Mb, le couple adultérin a entamé une partie de jambes en l’air.

Ne voyant pas le temps filé, ils ont été surpris, tous nus, par le père de famille qui, sous le coup de la colère, a assommé son épouse en lui donnant trois (3) coups de bâton sur la tête. Tandis que son amant, qui savait qu’il risquait le pire, a pris la poudre de d’escampette, racontent les voisins.

Baignant dans une mare de sang, après les coups qu’elle a reçus, Nd.Mb, a juré par tous les saints qu’elle n’a jamais trompé son mari. Et, par ailleurs, elle soutient qu’elle croyait entretenir un rapport sexuel avec son mari, M.D, vu qu’ils ont l’habitude de passer à l’acte le matin. En plus, elle ne savait pas que son mari s’était levé pour aller à la mosquée.
Pressafrik

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.