Mémoires d’un ingénieur africain : Baba Dioum veut transmettre ses expériences aux jeunes générations | www.igfm.sn
]
lundi, 5 décembre 2016
Accueil / L'OBSERVATEUR / Mémoires d’un ingénieur africain : Baba Dioum veut transmettre ses expériences aux jeunes générations

Mémoires d’un ingénieur africain : Baba Dioum veut transmettre ses expériences aux jeunes générations

Mémoires d’un ingénieur africain : Baba Dioum veut transmettre ses expériences aux jeunes générations
INDEX

L’OBS – C’est dans un ouvrage de 180 pages que l’ingénieur agronome a écrit ses mémoires. Ce sont des expériences vécues et des leçons tirées que l’ancien directeur des Eaux et Forêts veut léguer à la jeune génération.

 

Dans son livre «Dans l’antichambre du pouvoir 1964-2014 : mémoires d’un ingénieur africain», Baba Dioum a essayé d’évoquer son expérience professionnelle dans le secteur du développement rural. Etant l’auteur du premier programme agricole du Sénégal, Baba Dioum fonde ses analyses sur des pratiques et faits vécus à côté des autorités politiques qu’il a côtoyées. Ainsi, dans son livre, il veut transmettre à la jeunesse le sens de la loyauté, de la compétence et de l’engagement. «La seule manière d’occuper une fonction publique, c’est d’être compétent, loyal et engagé dans ce qu’on entreprend, sans pour autant aller au-delà de ses compétences», explique Baba Dioum. Dans ce livre constitué de 13 chapitres, il fait le récit d’expériences vécues et des leçons tirées de ses expériences pour les transmettre aux jeunes générations qui auront emprunté ce métier qu’est le développement rural, l’agriculture en général. Dans cette œuvre, le natif de Dahra Djolof, ancien directeur des Eaux et Forêts, a marqué des repères sur l’approche que les techniciens devraient toujours avoir, chacun dans son domaine, pour mieux servir dans le sens du développement de leurs pays. Ses expériences formatrices, ses premiers pas en dehors de son Djolof natal, ses voyages lointains à la recherche du savoir en France (Paris, Nancy), son retour au Sénégal, Baba Dioum fait, en quelque sorte, le récit de sa vie ponctuée d’expériences parfois douloureuses, comme son emprisonnement par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei), avant d’être blanchi. Accusé d’enrichissement illicite, Me Doudou Ndoye a pris sa défense devant le juge. Dans ce livre, Baba Dioum raconte son incarcération. Les mémoires de Baba Dioum sont aussi le récit d’une longue et riche carrière entamée au lendemain de la grande vague des indépendances africaines. «Quelle que soit la pression que l’on reçoit de sa famille, de ses amis ou de ses supérieurs, on doit toujours tenir son engagement. Ce que j’essaie de développer, c’est qu’il faut servir avec compétence, loyauté et responsabilité, parce que vous êtes aussi responsable que le politique qui a la décision», écrit l’auteur dans ses mémoires. Donc, pour l’ingénieur, il a abordé des thèmes génériques dans son ouvrage, conditionné dans le milieu où il est né, dans l’environnement où il est élevé. «On y acquiert des valeurs qui sont substrat de ce que vous allez acquérir sur le plan professionnel. L’idée que je requiers de plus, c’est lorsqu’on a une expertise et qu’on veut la mettre à la disposition de son pays. L’autre thème que je traite dans le livre, au-delà de la formation pratique, il faudrait acquérir l’expérience du terrain. Cela vous permet d’avoir un savoir-faire», dit M. Dioum.

JULES SOULEYMANE NDIAYE

(Stagiaire)

Un commentaire

  1. PRIX DU LIVRE ET LIEU DE VENTE?

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

}