Mimi Touré au grand rendez-vous de la COFEME : «La violence doit être bannie du champ politique» | www.igfm.sn
dimanche, 26 mars 2017
Accueil / L'OBSERVATEUR / Actualité / Mimi Touré au grand rendez-vous de la COFEME : «La violence doit être bannie du champ politique»

Mimi Touré au grand rendez-vous de la COFEME : «La violence doit être bannie du champ politique»

Mimi Touré au grand rendez-vous de la COFEME : «La violence doit être bannie du champ politique»
En tournée à Kaolack- Mimi Touré rassure ses camarades

L’OBS – Pour son deuxième plan d’actions, la Coalition des femmes Mackystes (Cofeme) a mis les petits plats dans les grands. Le Grand Théâtre est devenu trop exigu pour le mouvement, qui s’est donné rendez-vous ce samedi au Stadium Marius Ndiaye, sous la présidence d’Aminata Touré. Il y avait foule. Mais pas assez pour remplir Marius Ndiaye.

En marge de cette rencontre, Aminata Touré, dans son boubou en noir et beige, s’est prononcée sur la situation politique, marquée par l’augmentation du nombre de députés et l’arrestation du maire de la Médina,  Bamba Fall. Par rapport au premier point, la «dame de fer» estime que la démocratie n’a pas de prix. Cette augmentation du nombre de députés (de 150 à 165) à l’Assemblée nationale, d’après elle, «n’est qu’une résultante du référendum voté à 65% par les Sénégalais. La démocratie a un coût. Ceux qui pensent qu’elle est chère n’ont qu’à expérimenter autre chose.» Pour Mimi Touré, la diaspora contribue beaucoup au développement du Sénégal. «Il est donc tout à fait normal qu’elle soit représentée à l’Assemblée nationale», a déclaré la responsable politique. Concernant l’affaire Bamba Fall, elle accuse ceux qui parlent de Justice à double vitesse de faire l’apologie de la violence. «Or, estime-t-elle, la violence, d’où qu’elle vienne, doit être bannie du champ politique.» C’est tout ce qu’il fallait dire, selon Aminata Touré, qui ne veut ni s’immiscer dans les «affaires internes du Parti socialiste» ni «commenter les actes du Procureur».

Au présidium, Mimi Touré a tenu à saluer l’engagement de la Coalition des femmes Mackystes (Cofeme) aux côtés du Président Macky Sall. «Je salue cette belle mobilisation. Le Président, depuis son accession à la magistrature suprême, a accordé une place très importante aux femmes. Je peux citer la gratuité de la césarienne, la gratuité des soins pour les enfants, les bourses familiales… Tout ça, c’est pour les femmes. C’est pourquoi le Président salue le travail de la Cofeme, dont la mission principale est de vulgariser ses multiples réalisations», s’est-elle félicitée. La présidente de la Cofeme,  Lala Aïcha Fall, très élégante dans sa robe blanche, a chauffé l’antre mythique du basket. Elle fait débite son speech sous les vivats du public en délire. Accueillie triomphalement, elle tourne en dérision le front Makoo Wattu Senegaal, qu’elle a rebaptisé Mankoo Jakhasse Senegaal. Selon elle, les femmes doivent éviter d’être trompées par ces leaders en perte de vitesse et œuvrer pour la réélection du Président Macky Sall.

MOR AMAR (STAGIAIRE)

Un commentaire

  1. SODA MASSEUJE 78 4 24 41 54

    Je propose des massages paradisiaques pour une halte détente délicieuse frissons intense dans un endroit discret et propre ou nous fusionneront dans l’intimité délicatesse l’ambiance et la discrétion
    MASSAGE RELAXANT , DOUX ,TONIFIANT t, SPORTIF ,4 MAINS ,SAVONNAGE , CAJOLIN
    SOINS DU CORPS ( épilation, pédicure , manucure )
    Appelez au 77 181 19 99 / 77 561 71 83 tttttttttttttttttttttttttttttrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

}