Mlomp-Djicomol : Les populations marchent pour exiger la libération de 4 détenus de leur village

Actualité

iGFM (Ziguinchor) – Plus de 500 personnes originaires du village de Mlomp-Djicomol, localité située dans le département d’Oussouye ont parcouru à pieds prés de 10 Km  pour exiger la libération de quatre (4) détenus qui reposent depuis plus de huit (8) mois à la Maison d’arrêt et de correction de Ziguinchor. Quatre prisonniers qui ont été condamné par le Tribunal correctionnel de Ziguinchor dans une affaire de litige foncier opposant le village de Djicomol à la commune d’Oussouye.

 Des hommes, des femmes, des jeunes, des autorités coutumières et religieuses ont marché debout, exigeant la libération de 04 détenus retenus dans les liens de la prévention depuis plus de 08 mois. C’est sous une pluie torrentielle que la marche a démarré. Une marche de plus de 10 Km placée sous escorte de la gendarmerie et qui a terminé à la Sous préfecture de Loudia-Ouolof où un mémorandum a été remis au Sous-préfet, Abdoulaye Ndiaye. Selon le porte-parole des organisateurs de la manifestation, Honoré Manga, « il s’agit pour nous populations de Mlomp-Djicomol d’exiger la libération immédiate de quatre de nos enfants qui ont été enfermés injustement à la Mac de Ziguinchor. Des fils de Mlomp-Djicomol dont le seul tord était de réclamer avec juste raison des terres de leur terroir qui les appartiennent», explique Honoré Manga.  «Il y’aaujourd’hui une tentative d’expropriation de nos terres par la commune d’Oussouye.

Nous avons interpellé le Chef de l’Etat Macky Sall ainsi que les autorités administratives de notre département et celles de la région mais, jusque là aucune réponse n’a été apportée à nos complaintes. Nous sommes des populations éprises de paix et de justice. Nous ne voulons plus de problèmes dans notre région. Nous ne faisons que réclamer justice en exigeant la libération de nos quatre camarades qui sont des innocents et qui croupissent injustement aujourd’hui dans les cellules de la prison de Ziguinchor», a soutenu M. Manga. Ces populations de Mlomp-Djicomol ont par ailleurs regretté l’implantation de bornes par le maire d’Oussouye sur leurs terres, à Djicomol, sans les en aviser et sans l’aval de l’autorité. Pour rappel, c’est une bande de terre qui oppose populations de Mlomp-Djicomol à la commune d’Oussouye.

IGFM

1 Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.