« Ouille bi tabaski a macky » | www.igfm.sn
]
mercredi, 22 février 2017
Accueil / ARTICLES / Actualité / « Ouille bi tabaski a macky »

« Ouille bi tabaski a macky »

« Ouille bi tabaski a macky »

iGFM – (Dakar) Quelle tabaski difficile ? Rarement, pour ne pas dire jamais, une fête de l’Aïd el Kébir n’a été aussi compliqué pour les Sénégalais !

Bien entendu, je ne parle pas de ces Sénégalais plein aux as, vivant les pieds dans l’eau en bordure de mer, ici sur notre corniche.

Je parle des pauvres Goorgolus si chers à Idrissa Seck. Vous savez cet ancien PM, aujourd’hui mumme (muet).

Fauchés jusqu’à la moelle épinière, eux ils tabaskient difficilement.

Tenez ! Cette bonne moelle dont je raffole tant et hors de portée cette année, tellement mes amis, d’habitude si soigneux et solidaires, ne caquettent que de buum (corde) et de paaka (couteaux).

J’ai compris !

Ce n’est pas à cette édition que je vais me la couler douce. Campé devant le barbecue. Les yeux rivés sur cette belle graisse dangereuse pour mon cholestérol et ma tension, fondant au compte-goutte sur mes côtelettes.

Va falloir que je dégage de ma tête cette image d’os flanqué dans ma main, la bouche aspirant goulument la moelle, après forte querelle avec mes sacrés garnements, vous savez ces gosses qui vous ressemblent beaucoup et vous le rappellent avec insistance une fois la moelle entre vos mains.

Sacrés gosses, quand il s’agit d’aimer autant que vous, voire plus, cette moelle si rare. Ils sont champions ! Grrrrr

De toute façon, j’ai fait une croix sur cette tabaski. Comme pour la Télévision numérique nada, j’y reviendrai d’ailleurs.

Tabaski bi dafa meti !

Tonton Dudu, n’allez surtout pas écrire autrement son nom, il se dit British, me disait ce matin.

« Je viens de comprendre « Dëkkë bi dafa macky. Jamais de ma vie, je n’ai vécu une telle tabaski. Tout le monde m’appelle, tout le monde me demande de l’argent. Est-ce qu’ils savent seulement que je n’ai que ma pension de vieux retraité de la bonne vieille administration senghorienne, piteusement dioufienne, solidairement wadienne ? »

Honnêtement, je n’ai pas envie d’en rire ou d’en pleurer. Je sais seulement qu’il y a quelques barges de, l’argent coulait à flot. On ne parlait que de milliards et de projets pharaoniques.

Depuis, j’ai l’impression que le blanchiment et la fausse monnaie régulaient notre train de vie de fêtards et de veinards.

Les temps ont changé, me dira-t-on.

Kon nak Macky deffal daara way, affaire yi mettina té tabaski bi deggër na.

Et puis sakh, gayi tabaski bouniou féter vendredi, Sénégal rek la am. Serions nous maudits ?

Reste qu’à nous souhaiter déwenneti avec plus de xaliss l’année prochaine parce que bi tabaski moom mackyna daal !

Charles FAYE

2 commentaires

  1. DO ROUSS SAKH ON A TOUT COMPRIS MAKYSTE!!!! c’est la douche froide du fasso quine vous a toujours pas laissé. Massa way wa GFM APR

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

}