igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

4 de ses militants blessés à Saint-Louis : Ousmane Sonko bande les muscles et porte plainte

Présidentielle de 2019

IGFM- C’est un communiqué écrit sous le coup de la consternation et de la condamnation que Pastef a envoyé dans les rédactions. En effet, la caravane de la Coalition départementale Sonko Président, qui sillonnait les artères de la ville Saint-Louis hier lundi 04 février 2019, a été victime «d’une attaque de nervis armés d’armes blanches, supposés appartenir à la coalition BBY (Benno Bokk Yaakaar) à hauteur du quartier de Pikine. Cette agression a fait plusieurs blessés dont certains dans un état grave.»

Un acte que «la Coalition Sonko Président  condamne  fermement.» Le considérant comme «lâche », la coalition « invite les autorités à prendre, sans délais, les mesures idoines pour mettre un terme, par tous les moyens, à de tels actes qui sont de nature a installer la violence dans la campagne.»

La Coalition Sonko Président rappelle que son «candidat est déjà largement dans les cœurs et les esprits des sénégalais. Ni la violence ni l’intimidation ne pourront retenir la vague déferlante de ces milliers de sénégalaises et de sénégalais qui ont pris la ferme décision de suivre le Président Ousmane Sonko et de le porter à la tête du Sénégal au soir du 24 février 2019.»

En outre, la coalition Sonko tient à avertir «l’Etat qu’en cas de défaillance répétée à sa mission de protection de ses militants et sympathisants, qui demeurent avant tout des citoyens de la République, elle se verrait  contrainte de les défendre en toute légitimité et avec des moyens en rapport avec le niveau de violence perçu.»

Aux dernières nouvelles, la coalition d’Ousmane Sonko a décidé de porter plainte.

IGFM

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Présidentielle de 2019

Aller vers HAUT