igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Ousmane Sonko – « Halte à l’hécatombe sur nos routes »

Actualité

iGFM – (Dakar) Le président de Pastef, Ousmane Sonko a réagi ce jeudi sur la recrudescence des accidents sur la route dans le pays. Dans un communiqué parvenu à IGFM, il dit s’associer à la douleur des familles des victimes.

« Devant le rythme effréné de la multiplication des victimes de la route, je m’associe à la douleur des familles et en appelle à la responsabilité de la part :

  1. des autorités publiques :

– Plus de vigilance dans la conduite des visites techniques !
– Plus de rigueur dans les conditions de délivrance des permis de conduire !
– Plus de sensibilisation sur la sécurité routière !
– Plus de pragmatisme dans l’adaptation des infrastructures routières !
– Plus d’exigence dans l’application du Code de la route !

  1. des usagers de la route :

– Plus de systématisme pour combattre l’hypovigilance du conducteur !
– Plus de rigueur dans la maintenance des véhicules !
– Plus d’humanisme dans le partage de la route !
– Plus de sérieux dans le respect du Code de la route !
– Plus de vigilance de la part des passagers face au comportement des conducteurs de véhicules!
– Plus d’aménagement des espaces réservés aux piétons

TOUS CONCERNÉS !

Fait à Dakar, le 16 Mai 2019

Ousmane SONKO 

1 Comment

  1. En Retraite, enfin de retour au pays après 30, 40 années à l’étranger. Durant ce long séjour ils ont envoyé chacun près d’une centaine de millions de cfa au Sénégal, en investissements et en aides sociales urgentes…
    Pouquoi ne méritent-t-ils pas une quelconque distinction par notre état, au même titre que n’importe quel bon serviteur du pays? Une carte, une médaille, un papier qui pourrait leurs faciliter leur vie de vieux émigrés, soins gratuits, possibilité de revenir avec leurs derniéres affaires sans tracasseries, mobiliers et vehicules usagés sans limite d’âge pouvus d’un controle technique ok et invendable …
    Bref, un PACKAGE de SERVICES automatiques pour ces Vétérans Senegalais qui sont prêts à partager leurs précieuses expériences à tous demandeurs.
    Ils sont partis à la fleur de l’âge lutter pour la vie, ils ont choisi de revenir finir dignement leur vie chez eux, dans la mère patrie.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Actualité

Aller vers HAUT