Ousmane Sow, « un monument debout dans le panthéon des grands créateurs  » (Macky Sall) | www.igfm.sn
jeudi, 27 avril 2017
               
Accueil / ARTICLES / Actualité / Ousmane Sow, « un monument debout dans le panthéon des grands créateurs  » (Macky Sall)

Ousmane Sow, « un monument debout dans le panthéon des grands créateurs  » (Macky Sall)

Ousmane Sow,  « un monument debout dans le panthéon des grands créateurs  » (Macky Sall)
OUSMANE SOW, "UN MONUMENT DEBOUT DANS LE PANTHÉON DES GRANDS CRÉATEURS" (MACKY SALL)
iGFM – (Dakar) – Le sculpteur Ousmane Sow, décédé jeudi dernier à Dakar à l’âge de 81 ans, restera « définitivement le monument debout dans le panthéon des grands créateurs du 20e et du 21e siècle », a déclaré le président Macky Sall.

« Kinésithérapeute de formation, artiste de renommé mondial académicien et humaniste résolu restera définitivement le monument debout dans le panthéon des grands créateurs du 20e et du 21e siècle », a-t-il dit.

Le chef de l’Etat s’exprimait mardi lors de la cérémonie de levée de corps de l’artiste à l’hôpital Principal de Dakar, en présence de l’ambassadeur de France au Sénégal, Christophe Bigot, ainsi que de la famille et des amis du défunt.

« Mes chères compatriotes que d’émotions ! L’homme que nous accompagnons aujourd’hui en sa demeure ultime fut un grand sénégalais », a-t-il témoigné.

Selon le président Sall, »ses œuvres sont de véritables hymnes à l’effort, à l’endurance, au courage, à la solidarité, au refus des oppressions et à la dignité ».

Macky Sall a souligné que le sculpteur Ousmane Sow a réalisé « une œuvre particulière » pour le Centre international de Conférence Abdou DIOUF (CICAD), suite à une demande qu’il lui a personnellement faite.

Il a par ailleurs évoqué les qualités humaine du défunt qui « malgré son succès, dit-il, a su rester humble, ouvert et disponible ».

« Il était un grand ami de la France. Il représentait le lien unique entre le Sénégal et la France, de par son parcours et ses allers et retours entre les deux pays », a confié pour sa part l’ambassadeur de France au Sénégal. Selon Christophe Bigot,

« Ousmane Sow a été honoré à plus d’un titre par la France avec son entrée à l’Académie des beaux-arts et ses titres de commandant des arts et des lettres et commandant de la légion d’honneur ».

A en croire sa veuve Béatrice, le maire de Besançon (France), envisage de baptiser une rue de sa commune au nom du sculpteur sénégalais Ousmane Sow.

Source : Aps

Un commentaire

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.