igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Abdoulaye Wade : « Je suis venu pour faire partir Macky Sall… »

Actualité/Présidentielle de 2019/Vidéo

IGFM-C’est un accueil triomphal qui a été réservé au Pape du Sopi par la population dakaroise, suite à son arrivée hier, à l’aéroport Blaise Diagne. Me Abdoulaye Wade a ensuite sillonné les artères de la capitale dans une caravane bleue, escorté par une foule en liesse. Reportage.

L’accueil est à la hauteur du personnage. Alors que l’arrivée de son vol était prévue à 15h, Me Abdoulaye Wade se fait désirer, alors que Diass refuse déjà du monde. A 13h45, l’aéroport est déjà verrouillé. Un important dispositif sécuritaire est mis en place. Armés jusqu’aux dents, les policiers filtrent les entrées. Quelques militants sont disséminés à la sortie des deux portiques où trône en rouge l’enseigne «Arrivée». Plus les minutes s’égrènent, plus la foule de militants grossit. Ils sont parqués à quelques encablures des portes de sortie. Tout d’un coup, une bulle se gonfle. Un militant du Sopi, tout de noir vêtu, est interpellé par les gendarmes, au motif de refus d’obtempérer. Empoigné par la poche, il sera convoyé vers une destination inconnue. La bulle se dégonfle.

La diversion a duré le temps d’un battement de cils, alors que d’autres militants, groupés au pied de la tour de contrôle, se rapprochent de plus en plus du hall d’arrivée. Il est 14h40, quand le Professeur Malick Ndiaye débarque. Il sera suivi, quelques minutes plus tard, par Omar Sarr et Serigne Bara Dolly Mbacké, président du groupe parlementaire «Liberté et démocratie». L’ambiance monte. Des batteurs de tam-tam donnent la mesure aux militants qui scandent des «Gorgui mo ñu doy», «Gorgui la ñu wollou (on a confiance en Gorgui)». L’horloge affiche 15h30 et le bonnet rouge du Gorgui continue de se faire désirer.

L’attente se fait longue. Moment choisi par Omar Sarr pour haranguer la foule et doper leur énergie. «Me Wade sera là d’un moment à l’autre. Son vol va atterrir à 15h45 finalement», souffle-t-il. L’ambiance explose. Elle atteint son paroxysme avec l’arrivée de Viviane Wade. Dans son ensemble bleu turquoise, foulard jaune noué au cou, elle se hâte vers le hall d’arrivée. Elle sera rejointe par Doudou Wade, Awa Diop et Woré Sarr, tous des têtes de gondole du Parti démocratique sénégalais. A 15h45, une dizaine de 8X8 de marque Chevrolet font irruption. «C’est le cortège du Vieux. C’est dans ces voitures qu’il va rallier la Permanence», souffle-t-on dans la foule. Avec à sa tête, Mamadou Diop Decroix, une nouvelle délégation se dirige vers le hall. Il est 16h. «L’avion qui convoie Me Wade est enfin là. Il va sortir d’un moment à l’autre», sourit Omar Sarr.

«Les Sénégalais restent attachés à ma personne. Lolou Yalla mo ko deif»

C’est le branle-bas de combat. Les forces de l’ordre sont sur le qui-vive. Les nerfs sont tendus. L’arrivée de Pape Diop et Bougane Gueye Dany détend un chouia l’atmosphère. Leur arrivée sonne le la. Quarante minutes plus tard, l’hôte tant attendu pointe son bonnet rouge. Flanqué de Malick Gakou, Cheikh Alassane Sène, Bara Dolly et Viviane Wade, Me Wade, boubou bleu, écharpe beige et bonnet rouge, lève la main en direction de la foule. Le ton est donné. Les militants tombent en transe. L’ambiance est à son paroxysme. Le public est en extase. Les yeux brillant d’excitation, une jeune dame crie : «Alhamdoulillah, il est là ! Notre sauveur est là.» Ragaillardi par cet accueil populaire, Me Abdoulaye Wade lâche ses premiers mots : «Je suis ému et enchanté par cet accueil. Les Sénégalais restent attachés à ma personne. Lolou Yalla mo ko deif (Dieu l’a voulu ainsi).»

L’aéroport vibre à l’applaudimètre et au cri. Le Pape du Sopi se fraie difficilement un passage parmi la foule de militants pour aller à son véhicule. Le top départ est donné pour une caravane bleue qui va sillonner Diamniadio, Bargny, Rufisque, Keur Massar, Mbao, Thiaroye, Pikine, Grand-Yoff, Liberté 6 et enfin la Vdn, avec comme point de chute la permanence du Pds. Juché sur le toit ouvrant d’une Chevrolet blanche non immatriculée, en compagnie de sa femme et de Lamine Faye, Me Wade, en tête de peloton, dirige la caravane, suivi de ses affidés, Malick Gakou, Oumar Sarr, Pape Diop, Mamadou Diop Decroix et Bougane Gueye Dany, entre autres. Première étape : Diamniadio.

Ici les populations, sorties en masse, ceinturent les bordures de route. Pancartes en mains et tee-shirts à l’effigie de Wade, jeunes, vieux, hommes comme femmes, scandent des «Gorgui dolli gnou (Redonnes nous-en)» ou encore des «Gorgui, Gorgui, da gno dioum (Nous nous sommes trompés)». En fond sonore, la sono distille la chanson fétiche de Wade, «Gorgui, dolli gnou» du duo Pape et Cheikh. Le scénario est le même à Bargny, Rufisque, Keur Massar, Mbao et Thiaroye. Pikine, quant à elle, a remporté la palme de mobilisation lors des deux courtes escales qu’y a effectuées Me Wade, à Bountou Pikine et à la station Edk du Technopole. A partir de ces deux points, c’est une nuée de militants, scandant des slogans favorables à Gorgui» qui a escorté le cortège du Pape du Sopi, sans faillir, ni faiblir jusqu’à la permanence, sur la Vdn où Me Abdoulaye Wade arrivera à 21h.

6 Comments

  1. La foule est la culture senegalaise surtout dans Dakar. Pere Wade n’a qu’à sortir de Dkr il ne verra personne.Seul DIEU peut faire partir Le Pr MACKY.La frustration brule le coeur et le ronge à petit feu.Que DIEU nous sauve et nous protege.
    Wade est venu brule le pays et apres il rentre en france avec sa famille laissant derriere lui des repentis.

  2. Témoignage ! Je m’appelle Mariam, je veux partager avec vous mon histoire.Pour tous vos problèmes, veuillez contacter le grand maître AZE HOUNON, il fait du miracle et je vous promets que votre vie va changer en 3 jours,Alors pour tous vos problèmes,son travail est très éfficace et rapide, Voici son Contact Télephone: Whatsapp/Viber : 0022966547777
    Pour tous vos besoin,il f@it du miracle,Allez sur son site Web pour voir tous ces contacts : Voici son site : http://www.grand-marabout-retour-affectif.fr

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles sur Actualité

Aller vers HAUT